En piste pour la troi­sième de La­doux !

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Jean-Phi­lippe Béal

Top dé­part, dès 9 heures, de­main, pour le troi­sième « Cou­rir à La­doux », un 5 km puis un 10 km sur le site d’es­sais de Mi­che­lin.

Le cadre a beau être ce­lui, re­con­nu et pres­ti­gieux dans son do­maine, de La­doux, à Cé­ba­zat, on ne peut pas dire que l’épreuve (qui prend d’ailleurs dé­sor­mais le vo­cable de ”Cou­rir à La­doux” et non plus de “Cou­rir chez Mi­che­lin à La­doux”) pro­po­sée de­main ma­tin par l’AS Mont­fer­rand Ath­lé­tisme, en soit en­core aux es­sais.

Une troi­sième édi­tion, c’est en ef­fet, dé­jà, toute une sé­rie de va­li­da­tions : « Un 10 km pré­cé­dé par un 5 km en course d’ac­com­pa­gne­ment, sur le même cir­cuit qu’à l’ori­gine. À l’ex­cep­tion de sa par­tie her­beuse, sup­pri­mée dé­jà l’an pas­sé », an­nonce l’or­ga­ni­sa­teur Guy Bous­quet.

Re­mi­sé au stand, l’es­pace « vert ». Le tra­cé se fait dé­sor­mais tout au « noir » ! A même de fa­ci­li­ter la pra­tique han­di­sport et sport adap­té sur le LA­DOUX. Le bi­tume du centre d’es­sais Mi­che­lin, idéal pour la masse comme pour les meilleurs.

même ter­rain que ce­lui des va­lides. Et d’être rac­cord avec des pra­ti­quants pour qui l’at­trait de ce site his­to­rique tient as­su­ré­ment beau­coup plus à la pos­si­bi­li­té of­ferte d’y user leurs se­melles, comme d’autres, pri­vi­lé­giés, leurs pneus, sur du bi­tume que

sur quelques di­zaines de mètres de ver­dure... Et ce n’est sû­re­ment pas le res­pon­sable du chro­no­mètre qui s’en plain­dra, d’au­tant, est­il utile de le pré­ci­ser, que le tra­cé cultive le plat.

Pour le reste, amé­na­ge­ments et chan­ge­ments ont

ani­mé la cons­ti­tu­tion du pro­gramme. En pre­mier lieu, ce­lui­ci s’en­ri­chit de plu­sieurs courses pour en­fants, mi­nimes et ben­ja­mins en l’oc­cur­rence, en clô­ture des fes­ti­vi­tés.

En­suite, on a beau être hé­ber­gé par un centre de tech­no­lo­gies ô com­bien tour­né vers l’ave­nir, à « Cou­rir à La­doux », on sait aus­si ré­pondre à toutes les at­tentes de son pu­blic po­ten­tiel et actuel : ain­si, sans né­gli­ger la por­tée des ré­seaux so­ciaux, on a te­nu, après le mo­no­pole du mode d’ins­crip­tions en ligne, à re­mettre dans la course, ce­lui des ins­crip­tions sur for­mu­laire “pa­pier”. Avec un ef­fet sen­sible, se­lon Guy Bous­quet, ré­ci­pien­daire de nom­breux cour­riers qui, ajou­tés au flux ve­nu d’In­ter­net, de­vraient ai­der à consti­tuer, de­main, un pe­lo­ton prêt, une nou­velle fois, à fran­chir la barre des 1.000 concur­rents.

Par­mi eux, on peut ta­bler sur de réelles poin­tures, peut­être at­ti­rées, aus­si, sur le 10 km, par la nou­velle grille de primes aux po­diums (mas­cu­lin et fé­mi­nin) et temps de ré­fé­rences (pour le pre­mier sous les 30 mi­nutes chez les hommes, sous les 34 mi­nutes chez les femmes)... ■

9 heures : 5 km (une boucle); 10 heures : 10 km (deux boucles); 11h15 : 1 km pour pous­sin(e)s (10-11 ans); 11h30 : 2 km pour ben­ja­min(e)s (12-13 ans).

5km:6€;10km: 11 €; sur site, de­main, pour les courses en­fants (gra­tuites).

Au­jourd’hui, de 14 heures à 18 heures, sur le site Mi­che­lin, à La­doux, Cé­ba­zat; de­main : sur site à par­tir de 7 heures, jus­qu’à 1 heure avant le dé­part de la course choi­sie.

PHOTO PIERRE COUBLE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.