Un monde miniature ferme ses portes

La dis­pa­ri­tion, le mois der­nier, de Joël Fra­din, marque la fer­me­ture du mu­sée des miniatures et du cirque au Mayet-deMon­tagne. Son épouse sou­haite cé­der cette oeuvre de toute une vie.

La Montagne (Vichy) - - Allier Actualité - Es­telle Dis­say es­telle.dis­say@cen­tre­france.com

Les miniatures de Joël Fra­din oc­cupent en­core le sous­sol de la mai­son construite au dé­but des an­nées 1980 au Mayet­de­Mon­tagne, mais elles ne re­çoivent plus de vi­site. Leur Mon­sieur Loyal, dé­cé­dé le mois der­nier, n’est plus là pour lan­cer la mu­sique et as­su­rer le spec­tacle.

« Joël ai­mait re­ce­voir le pu­blic, se sou­vient Ch­ris­tiane Fra­din, de­vant les miniatures fa­bri­quées par son ma­ri. Il ne fai­sait pas payer l’en­trée. Les gens don­naient ce qu’ils vou­laient. Il fai­sait ce­la par pas­sion. »

La pro­prié­taire cherche un re­pre­neur afin que ce monde miniature fasse en­core briller les yeux des cu­rieux. « Je ne veux pas conti­nuer car je ne peux pas as­su­rer les vi­sites, ex­plique Ch­ris­tiane. Je tra­vaille en­core et

dois m’oc­cu­per de la mai­son et puis, je pré­fère que tout ce­la soit ex­po­sé dans un mu­sée. »

Le grand cirque, qui porte le nom de son concep­teur, a né­ces­si­té 8.000 heures de tra­vail. Des tubes et des tubes de colle pour réa­li­ser tout un vil­lage en car­ton au 1/43e , avec son cha­pi­teau, ses vé­hi­cules, ses lam­pa­daires et ses 1.000 fi­gu­rines.

« Mon ma­ri avait un pro­blème de san­té de­puis tout­pe­tit et ne pou­vait pas faire tout ce qu’il

vou­lait, ex­plique­t­elle. Ses pa­rents l’ont em­me­né au cirque un jour et sa pas­sion est née comme ça. Il a com­men­cé à réa­li­ser des ma­quettes. Il ne reste rien de ses ac­ti­vi­tés de jeu­nesse mais, avec ce grand cirque, il a ga­gné un cham­pion­nat de France de ma­quet­tisme, à Thiers, en 1986. »

Joël Fra­din a lais­sé libre cours à sa pas­sion et à ses rêves d’iti­né­rance au point de re­pro­duire les plus grands cirques d’Eu­ro­

pe : Me­dra­no, Gruss, Pin­der, Amar, Jean Richard, Knie, Maxi­mum, Ki­no, Flo­ri­le­cio, l’Ame­ri­can cir­cus... Ou en­core Bou­glione, dont il avait re­çu l’une des hé­ri­tières, Ré­gi­na, en 2014. « Joël pre­nait des photos et re­pro­dui­sait à l’iden­tique au 1/100e, ex­plique Ch­ris­tiane Fra­din. Mais il y avait aus­si une deuxième pas­sion, les pom­piers. Son père et son grand­père en fai­saient par­tie. »

Le ma­quet­tiste a re­cons­ti­tué les centres de se­cours du Mayet­de­Mon­tagne, La­prugne, et Ar­feuilles. Col­lec­tion­né des tas de re­vues sur les cirques et les sol­dats du feu. Pour es­sayer de chan­ger de re­gistre, son épouse lui offre un jour un train. Il réa­lise alors une ma­quette. Celle­ci est tou­jours ex­po­sée dans le sous­sol de la mai­son, mais entre la voie de che­min de fer et le pay­sage bu­co­lique peint à la main trônent un cirque et une ca­serne de pom­piers. « Il ne pou­vait pas s’en em­pê­cher », lâche Ch­ris­tiane avec un sou­rire.

L’en­fant du pays n’a ja­mais quit­té la Mon­tagne bour­bon­naise. Au contact de ses pa­rents, en­tre­pre­neurs de bal, il dé­couvre le monde des forains. Et des an­nées plus tard re­pro­duit leurs ma­nèges, en uti­li­sant « des pe­tits moteurs de four mi­cro­ondes ou de ma­chine à la­ver » pour faire tour­ner les car­rou­sels.

Ce n’est pas sans un pin­ce­ment au coeur qu’elle em­bal­le­ra tout cet uni­vers pour le re­mettre à un nou­veau pro­prié­taire. « Ça va me faire mal quand tout ce­la va par­tir, re­con­naît Ch­ris­tiane Fra­din. Mais je pré­fère les sa­voir ex­po­sés dans un mu­sée plu­tôt que les gar­der chez moi, sans que per­sonne en pro­fite. » ■

Huit mille heures de tra­vail pour réa­li­ser un cirque au 1/43e « Je pré­fère les sa­voir ex­po­sés dans un mu­sée plu­tôt que les gar­der chez moi »

PHOTOS DO­MI­NIQUE PARAT

CHA­PI­TEAU. Ne pou­vant conti­nuer à re­ce­voir le pu­blic en rai­son de son ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle, Ch­ris­tiane Fra­din, l’épouse du ma­quet­tiste, sou­haite cé­der l’oeuvre de son ma­ri à un mu­sée.

RÉA­LISME. Joël Fra­din avait créé tout un dé­cor ur­bain, avec ses fa­çades, ses arbres et ses ré­ver­bères, au­tour de son cirque re­pro­duit au 1/43e.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.