Une belle jour­née en ter­rasse

La Montagne (Vichy) - - Saint-pourçain - Varennes Vivre Son Pays - Mar­tial De­le­cluse mar­tial.de­le­cluse@cen­tre­france.com

De­puis dix ans, des bé­né­voles tentent de faire re­vivre les ter­rasses des gorges de la Bouble, à Chan­telle. Ce tra­vail de longue ha­leine né­ces­site pa­tience et mi­nu­tie.

Son cha­peau de paille so­li­de­ment vis­sé sur la tête, Ch­ris­tian Chevallier sou­lève une pierre de belle taille. Les traits cris­pés, il la hisse au­des­sus du mu­ret qu’il est en train de construire. À 68 ans, cet ha­bi­tant de Châ­tel­de­Neuvre oeuvre, avec d’autres bé­né­voles, à la res­tau­ra­tion des mu­rets et des ter­rasses des gorges de la Bouble.

« À l’époque mé­dié­vale, les ducs de Bour­bon ex­ploi­taient ces gorges nour­ri­cières », ex­plique Clo­tilde Pou­tas, char­gée de pro­jets Es­paces na­tu­rels sen­sibles qui pi­lote le chan­tier ins­tal­lé au pied

« Ici, on trou­vait des ver­gers et des vignes »

de l’ab­baye de Chan­telle.

« Les ter­rasses étaient une ma­nière d’ex­ploi­ter le po­ten­tiel des gorges, ajoute­t­elle. Elles per­met­taient de re­te­nir la terre pour culti­ver. Ici, on trou­vait des ver­gers et des vignes. »

De­puis 2007, un pro­gramme d’ac­tion mis en place par le con­seil dé­par­te­men­tal de l’Al­lier per­met à des bé­né­voles de s’ini­tier à la tech­nique de la pierre sèche.

« Il y a quelques prin­cipes de construc­tion à res­pec­ter pour avoir un mur stable, mais, c’est à la por­tée de tout le monde, ex­plique Phi­lippe Deu­bel, chef du chan­tier. On ma­ni­pule beau­coup les pierres. On les bouge, on les met de cô­té. Ce­la peut être un plai­sir de faire un beau mur. »

Sous un so­leil de plomb, les bé­né­voles n’ont pas mé­na­gé leurs ef­forts.

« Notre pa­ri cette an­née, c’était de réa­li­ser 25 mètres de mur. L’ob­jec­tif a été lar­ge­ment dé­pas­sé se fé­li­cite Clo­tilde Pou­tas. »

Elle sou­haite faire dé­cou­vrir au pu­blic l’éten­due des tra­vaux ef­fec­tués de­puis dix ans. À l’oc­ca­sion des jour­nées du pa­tri­moine de pays et des moulins, pré­vues les 17 et 18 juin, elle pro­po­se­ra une vi­site du chan­tier dans l’après­mi­di du sa­me­di entre 14 heures et 16 heures. ■

PHOTO MAR­TIAL DE­LE­CLUSE

CHAN­TIER. La construc­tion d’un mur en pierres sèches, c’est tout un art.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.