La Let­tonne Je­le­na Os­ta­pen­ko, la sur­prise du chef

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

À 20 ans à peine, la Let­tone Je­le­na Os­ta­pen­ko a tout ren­ver­sé à Roland-Garros, même la Rou­maine Si­mo­na Ha­lep, pour­tant plus ex­pé­ri­men­tée, créant ain­si l’une des plus grosses sur­prises de l’his­toire du tour­noi.

La jeune Balte au jeu ex­plo­sif est de­ve­nue la pre­mière joueuse non tête de sé­rie à s’im­po­ser à Pa­ris de­puis 1933 et le triomphe de la Bri­tan­nique Mar­ga­ret Scri­ven.

« Je ne peux pas croire que j’ai ga­gné Roland­Garros, je n’ai que 20 ans, j’ai joué un tour­noi in­croyable, je vous aime, c’est in­croyable d’être là », a sa­vou­ré la 47e mon­diale qui s’est im­po­sée 4­6, 6­4, 6­3 et a mar­ché sur les traces de Gus­ta­vo Kuer­ten. Le 8 juin 1997, le jour de sa nais­

sance, le Bré­si­lien, rem­por­tait lui aus­si le pre­mier titre de sa car­rière sur le court Phi­lip­peC­ha­trier.

A 6­4, 3­0 en sa dé­fa­veur, Os­ta­

pen­ko sem­blait pour­tant se di­ri­ger tout droit vers une dé­faite, mais trois balles de break écar­tées et des coups ga­gnants en ra­fale (54 dont 12 re­tours), qu’elle n’a ces­sé de faire pleu­voir sur le Cen­tral, ont eu rai­son de la dé­fense ad­verse.

« L’ou­ra­gan » Os­ta­pen­ko

Ha­lep a ra­té une belle oc­ca­sion de s’of­frir son pre­mier titre ma­jeur et de se s’em­pa­rer de la place de n°1 mon­diale, alors que le tour­noi était bien moins re­le­vé en l’ab­sence de Se­re­na Williams (en­ceinte) et de Ma­ria Sha­ra­po­va (pri­vée d’in­vi­ta­tion).

Ha­lep avait pour elle l’ex­pé­rience de sa fi­nale per­due en 2014 contre Sha­ra­po­va et la confiance em­ma­ga­si­née lors de ses dix­sept der­niers matchs (une seule dé­faite).

Mais c’était avant d’être em­por­tée par « l’ou­ra­gan » Os­ta­pen­ko, une jeune femme in­sou­ciante qui frappe sur tout ce qui bouge et qui a tout fait hier : les coups ga­gnants et les fautes di­rectes (54 aus­si).

Ha­lep a pour­tant en­le­vé la pre­mière manche en ne frap­pant qu’un seul coup ga­gnant (23 pour Os­ta­pen­ko). Après avoir lais­sé pas­ser une belle op­por­tu­ni­té dans la deuxième, elle a eu une se­conde chance en ser­vant pour me­ner 4­1 dans le set dé­ci­sif.

Mais Os­ta­pen­ko a re­dou­blé de puis­sance, a sor­ti deux aces à des mo­ments cru­ciaux et s’est im­po­sée en trois manches, pour la qua­trième fois d’af­fi­lée. « Si­mo­na est une grande joueuse, elle jouait très bien, j’ai es­sayé de res­ter agres­sive, de jouer mon jeu, puis les choses ont tour­né en ma fa­veur », a ex­pli­qué la Let­tone. ■

OS­TA­PEN­KO. La jeune Let­tone a dé­joué tous les pro­nos­tics.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.