Cette fois, la droite est der­rière

La Montagne (Vichy) - - Bellerive Et Agglo - Pierre Gé­rau­die

Comme le reste de la cir­cons­crip­tion, Bel­le­rive a pla­cé la can­di­date du par­ti pré­si­den­tiel en tête. La droite ré­siste mais re­cule.

Au pre­mier tour de la pré­si­den­tielle, fin avril, les Bel­le­ri­vois avaient pla­cé le can­di­dat de la droite, François Fillon, en tête de leurs suf­frages (27 % contre 26,8 % à Em­ma­nuel Ma­cron). Mais pour ce pre­mier tour

des lé­gis­la­tives, la donne a chan­gé : la droite de Gabriel Ma­quin se re­trouve en deuxième po­si­tion sur la com­mune. Lar­ge­ment.

Bé­né­dicte Pey­rol, nan­tie de 38,2 % des suf­frages, creuse ain­si un écart de près de 13 points avec l’élu vi­chys­sois (25,8 %). La jeune can­di­date de la Ré­pu­blique en Marche l’em­porte même sur la to­ta­li­té des sept bu­reaux de la com­mune. Ceux où elle to­ta­lise le plus de voix sont les bu­reaux 1 et 2 (Mon­zière), ain­si que le 5 (école Jean­Zay), exactement les mêmes qui avaient vu Em­ma­nuel Ma­cron ré­col­ter le plus de suf­frages au pre­mier tour de la pré­si­den­tielle.

La gauche en re­trait

Dans une ville qui avait pour­tant por­té Gérard Cha­rasse en tête au pre­mier tour des lé­gis­la­tives de 2012, Jacques de Cha­bannes, le can­di­dat PRG, ar­rive pé­ni­ble­ment en troi­sième po­si­tion (10 %) de­vant le fron­tiste JeanPierre Si­gaud (9,75 %). Dans les bu­reaux 5, 6 (Jean­Zay) et 7 (Dor­moy), le can­di­dat FN en­grange même plus de voix que le maire de La­pa­lisse.

Quant à la par­ti­ci­pa­tion (53,18 %), elle est de dix points plus faible que celle du pre­mier tour des lé­gis­la­tives de 2012, et de 28 points en des­sous de celle du pre­mier tour de la der­nière pré­si­den­tielle. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.