QUES­TIONS À

DI­DIER DES­CHAMPS Sé­lec­tion­neur des Bleus

La Montagne (Vichy) - - Sport -

Le conte­nu et le ré­sul­tat du match en Suède ont-ils pe­sé sur votre com­po­si­tion de l’équipe ?

Je ne vais pas dire que je n’en tiens pas compte, mais il y au­ra une équipe dif­fé­rente qui va com­men­cer, avec quelques chan­ge­ments, ça me semble lo­gique. Je fais mes choix en fonc­tion des joueurs qui ont joué le match en en­tier, qui ont ré­cu­pé­ré ou pas, et aus­si par rap­port à des as­so­cia­tions dif­fé­rentes que je veux voir.

Est-ce le match du ra­chat?

Ce n’est pas le match du ra­chat parce que quoi qu’il se passe, et j’es­père que ça se pas­se­ra bien, ça ne chan­ge­ra pas notre clas­se­ment pour la qua­li­fi­ca­tion. On sort d’une dé­faite cruelle, c’est im­por­tant de clô­tu­rer cette sai­son spor­tive par une bonne note.

On vous ac­cuse de ma­na­ge­ment fri­leux…

Je ne sais pas ce que c’est qu’être fri­leux ; je sup­porte la cha­leur, je ne crains pas le froid (sou­rire). Je fais des choix, après ça se passe bien ou moins bien. Je fais en sorte à chaque fois de mettre une équipe qui ait les qua­li­tés pour mettre en dif­fi­cul­té l’ad­ver­saire et soit ca­pable de dé­fendre. Après, ça fonc­tionne ou pas, des joueurs ont un ren­de­ment en des­sous de ce qu’ils savent faire… J’as­sume la res­pon­sa­bi­li­té de la dé­faite, c’est mon rôle. Je ne peux rien chan­ger à ce qu’il s’est pas­sé, mal­heu­reu­se­ment. Sur la feuille de match, j’avais huit joueurs of­fen­sifs, j’en ai uti­li­sé six.

N’Go­lo Kan­té, élu meilleur joueur du cham­pion­nat d’An­gle­terre, joue­ra-t-il ?

Il peut dé­bu­ter. « NG » a fait une très grande sai­son. Je ne l’ai pas uti­li­sé contre la Suède, il est pro­bable qu’il soit uti­li­sé sur ce match-là.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.