« Sa­tis­fait de ma se­maine »

La Montagne (Vichy) - - Sport - Raphaël Ro­chette ra­phael.ro­chette@cen­tre­france.com

À trois se­maines du Tour de France, Ro­main Bar­det s’es­time sur la bonne voie. L’Au­ver­gnat, 6e du Dau­phi­né dimanche, ne cour­ra plus d’ici au dé­part du Tour, le 1er juillet à Düs­sel­dorf.

Il n’avait plus cou­ru de­puis un mois et de­mi. Pour sa re­prise, Ro­main Bar­det s’est ras­su­ré sur son état de forme, au Cri­té­rium du Dau­phi­né. Même si sa 6e place au gé­né­ral a moins de re­lief que sa perf de l’an pas­sé (l’Au­ver­gnat avait été le dau­phin de Froome).

« C’est bon signe »

« C’est ma pre­mière grosse course. Je n’avais pas fait vrai­ment d’en­traî­ne­ments spé­ci­fiques, donc je sens que je monte en pres­sion et c’est bon signe. Je suis sa­tis­fait de ma se­maine », ju­geait le grim­peur d’AG2R La Mon­diale.

Mer­cre­di, Bar­det pas­sait un test im­por­tant face au chro­no­mètre et il n’a pas été plus concluant que le précédent au Tour du Pays basque, puis­qu’il a lâ­ché en­core beau­coup de temps : près de deux mi­nutes sur Ri­chie Porte, en BAR­DET. Le grim­peur a été à la hau­teur en mon­tagne.

23,5 km. En re­vanche, dans son do­maine de pré­di­lec­tion, la mon­tagne, le na­tif de Brioude est pas­sé chaque jour à l’at­taque et a grap­pillé du temps sur tous les autres lea­ders.

Dimanche, dans la grande étape al­pestre, il s’est mon­tré en­core à son avan­tage (6e), mais n’a pu amé­lio­rer son clas­se­ment fi­nal. « C’était une étape de fou, On était à la li­mite toute la jour­née. Ce genre d’étape offre un beau

spec­tacle. Per­sonne n’a pu se ca­cher, c’était vrai­ment une belle course. J’ai payé mes ef­forts de la veille, j’ai fait le maxi­mum et je n’ai rien à re­gret­ter. J’ai res­sen­ti des crampes qui m’ont em­pê­ché de m’ac­cro­cher dans le fi­nal. Ça s’est fait à la pé­dale, cha­cun est à sa place. »

Au rayon des sa­tis­fac­tions, ses équi­piers l’ont bien en­tou­ré sur les ter­rains es­car­pés. AG2R a d’ailleurs rem­por­té le clas­se­ment par équipes.

C’est de bon au­gure en vue du Tour de France, car ce groupe­là (Latour 15e, Vuiller­moz 21e , Nae­sen 29e, Do­mont 53e) for­me­ra l’os­sa­ture de l’équipe du Tour, dans trois se­maines.

D’ici au 1er juillet et au dé­part de Düs­sel­dorf, l’Au­ver­gnat ne cour­ra plus. Cette se­maine, il en­chaî­ne­ra par un der­nier gros bloc d’en­traî­ne­ment. À son pro­gramme, les re­con­nais­sances des cols al­pins (Ga­li­bier, Izoard…). Les Py­ré­nées et les autres mas­sifs, c’est dé­jà fait ! ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.