Dé­cès du chef étoi­lé Michel Ru­bod, ins­tal­lé à Vi­chy de­puis 2010

L’an­cien chef étoi­lé de Com­men­try Michel Ru­bod est dé­cé­dé la se­maine der­nière. For­mé par les plus grands, il avait fait faillite en 2005. De­puis 2010, il était ins­tal­lé à Vi­chy.

La Montagne (Vichy) - - La Une -

En mars 2005, alors que son res­tau­rant étoi­lé de Com­men­try ve­nait d’être pla­cé en li­qui­da­tion ju­di­ciaire, Michel Ru­bod avait eu à coeur d’as­su­rer un der­nier ser­vice. Au me­nu : foie gras, gra­tin de ho­mard, lan­gous­tines, saint­jacques, fi­let de boeuf po­ché au ba­nyuls ac­com­pa­gné de poi­reaux à l’huile de truffes. Il avait vou­lu « se faire plai­sir une der­nière fois à Com­men­try ».

Né à Mont­lu­çon en 1951, le chef est mort dans l’Isère, la se­maine der­nière, des suites d’un can­cer. Ses ob­sèques se sont te­nues ven­dre­di dans ce même dé­par­te­ment, où sa soeur ha­bite.

« Un vrai chef »

Les Vi­chys­sois qui fré­quentent le res­tau­rant du Spor­ting de Vi­chy, le Ga­léa, le connais­saient bien. De­puis 2010, il tra­vaillait en ef­fet plus ou moins ré­gu­liè­re­ment dans cet éta­

blis­se­ment. « Je suis très mal­heu­reux », nous a dé­cla­ré hier Pa­trick Cor­ra­zin, le pa­tron du Ga­léa, qui était proche de Michel Ru­bod, « un vrai chef qui avec trois fois rien fai­sait un re­pas dé­li­cieux. »

Michel Ru­bod avait te­nu son res­tau­rant de Com­men­try de 1988 à 2005. Après avoir fait ses pre­mières armes chez Fer­nand Point (à Vienne), Michel Gué­rard (à Pa­ris) ou

en­core Jac­que­line Fé­nix (à Neuilly), le chef avait conser­vé son étoile au Guide Mi­che­lin lors de son ar­ri­vée dans le Bour­bon­nais avant de la perdre en 1992, puis la re­con­qué­rir entre 2001 et 2005.

Cinq ans après, il avait ex­pli­qué ain­si la faillite de son res­tau­rant. « J’ai mal gé­ré. Mon comp­table me di­sait que ça n’al­lait pas, mais je ne pou­vais pas ima­gi­ner me sé­pa­rer de

gens avec qui je tra­vaillais de­puis quinze ans. J’ai été un mau­vais chef d’en­tre­prise et plu­tôt un bon cuis­tot. »

Après la faillite du res­tau­rant com­men­tryen, Michel Ru­bod avait es­sayé de re­bon­dir en de­ve­nant le chef du res­tau­rant du golf de Sainte­Agathe, à Né­risles­Bains, de 2005 à 2008, puis en lan­çant son en­tre­prise de cui­sine à do­mi­cile. ■

PHO­TO RÉ­MI DUGNE

CHEF. Michel Ru­bod en 2010 à ses dé­buts aux cui­sines du Ga­léa, à Bel­le­rive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.