Il au­rait agres­sé l’agent SNCF

Le mi­neur mis en cause dans la vague de crimes qui a frap­pé Mont­lu­çon, en mars der­nier, a été de nou­veau pla­cé en garde à vue, lun­di. Il est sus­pec­té d’être l’au­teur d’une agres­sion sau­vage à la gare de Cler­mont-Fer­rand.

La Montagne (Vichy) - - Région - Émi­lie Zaugg emi­lie.zaugg@cen­tre­france.com

C’était le 9 oc­tobre 2016. Un chef d’es­cale de la SNCF, âgé de 41 ans, était re­trou­vé bles­sé et in­cons­cient, bai­gnant dans une mare de sang, dans un lo­cal de la gare de Cler­mont­Fer­rand.

Dé­jà mis en exa­men pour trois crimes

Après plu­sieurs mois d’en­quête et sur­tout grâce à des re­cou­pe­ments avec les crimes com­mis à Mont­lu­çon en mars der­nier – trois meurtres et un viol – les en­quê­teurs de la sû­re­té dé­par­te­men­tale sont re­mon­tés jus­qu’à un mi­neur de 17 ans. Son ADN, in­con­nu des ser­vi­

ces de po­lice jus­qu’à ce qu’il soit in­ter­pel­lé par le SRPJ dans le cadre des af­faires hor­ri­fiant l’Al­lier, avait été re­trou­vé sur les lieux de l’agres­sion de l’agent SNCF.

En dé­ten­tion pro­vi­soire suite à ses trois mises en exa­men cri­mi­nelles (lire par ailleurs), le jeune homme a été ex­trait de sa cel­lule et pla­cé en garde à vue, lun­di, au com­mis­sa­

riat central de Cler­montFer­rand. Du­rant ses au­di­tions, il au­rait re­con­nu être l’au­teur de l’agres­sion de la gare.

Cette nuit­là, il se­rait d’abord en­tré dans les lo­caux par ef­frac­tion. Il au­rait dé­ro­bé di­vers ob­jets et cas­sé un dis­tri­bu­teur de bois­sons, avant d’être sur­pris par le chef d’es­cale qui ar­ri­vait pour prendre son ser­vice.

L’agent SNCF avait été frap­pé à la tête puis roué de coups alors qu’il était tom­bé au sol.

L’ado­les­cent, ori­gi­naire de Mayotte, s’est vu dé­li­vrer, hier, une convo­ca­tion de­vant le juge des en­fants en vue d’une mise en exa­men pour vio­lences vo­lon­taires ayant en­traî­né une ITT in­fé­rieure à huit jours (cinq jours), dé­gra­da­tions et vol avec ef­frac­tion. ■

PHO­TO D’AR­CHIVES

AGRES­SION. Le chef d’es­cale de la gare SNCF avait été agres­sé dans ce lo­cal, le 9 oc­tobre 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.