Le compte est amer pour les étu­diants

À la ren­trée, ly­céens et ap­pren­tis d’Au­vergne-Rhô­neAlpes pour­ront comp­ter sur le pass Ré­gion. Ce dis­po­si­tif rem­place la Carte Jeunes Nou­veau Monde dont ne pour­ront plus bé­né­fi­cier les étu­diants…

La Montagne (Vichy) - - Région - Pierre Pey­ret pierre.pey­ret@cen­tre­france.com

Che­mise blanche re­trous­sée jus­qu’aux coudes, Laurent Wau­quiez, pré­sident de la Ré­gion Au­vergne Rhône­Alpes, pré­sen­tait tout sou­rire, à la mi­mai, le pass Ré­gion. Soit un dis­po­si­tif d’aides aux ly­céens et ap­pren­tis qui, dans un sou­ci d’har­mo­ni­sa­tion, se sub­sti­tue à la carte rhô­nal­pine M’Ra et la Carte Jeune Nou­veau Monde au­ver­gnate.

Dans les faits, ce pass Ré­gion, mis en place de­puis le 22 mai et va­lable à la ren­trée pro­chaine, s’ac­com­pagne d’un cer­tain nombre d’avan­tages : prise en charge par­tielle de la li­cence spor­tive ou des frais de bre­vet d’ap­ti­tude à la fonc­tion d’ani­ma­teur, des places de ci­né­ma, de théâtres ou de ren­contres spor­tives, etc.

« Je ne pou­vais ac­cep­ter qu’il y ait un meilleur trai­

te­ment sur la par­tie Rhône­Alpes. Nous au­rions pu ajus­ter vers le bas, mais nos étu­diants sont la chance de notre ter­ri­toire et pour eux, étu­dier dans une grande ré­gion doit se tra­duire par du plus », dé­

fen­dait alors Laurent Wau­quiez.

Sauf que tous n’ont pas re­çu cette nou­velle avec le sou­rire. Et au lieu d’y voir « du plus », ils per­çoivent « du moins ». En pre­mière ligne : les étu­diants au­ver­

gnats. Jus­qu’à pré­sent, ces der­niers pou­vaient bé­né­fi­cier de la Carte Jeune Nou­veau Monde, une spé­ci­fi­ci­té au­ver­gnate qui n’exis­tait pas cô­té rhô­nal­pin. Comme l’ex­plique Aymeric, un étu­diant en phar­ma­cie, cette carte ban­caire pré­payée, dont le mon­tant va­riait de 200 à 600 € en fonc­tion des condi­tions de res­source, et ré­ser­vée aux bour­siers, leur per­met­tait par exemple « de ré­gler le res­tau­rant uni­ver­si­taire, des mé­di­ca­ments à la phar­ma­cie ou les tran­sports comme la T2C. Ce n’était pas né­gli­geable au quo­ti­dien ! »

Une aide au quo­ti­dien qui coû­tait 5 mil­lions d’eu­ros à l’Au­vergne et qui pou­vait comp­ter jus­qu’à 23.000 bé­né­fi­ciaires.

Avec la fu­sion des ré­gions, cette carte a dis­pa­ru au 31 dé­cembre 2016, lais­sant place à ce fa­meux pass Ré­gion. « Les étu­diants ne font pas par­tie du pu­blic éli­gible à la nou­velle carte, à l’ex­cep­tion des jeunes pré­pa­rant une formation post­bac dans un ly­cée ou un CFA et des jeunes ins­crits en for­ma­tions sa­ni­taires et so­ciales de ni­veau I et II », ex­plique­t­on du cô­té de la Ré­gion. « Seuls les ly­céens et les ap­pren­tis sont concer­nés. Ce sont des ca­té­go­ries qui d’un cô­té vivent sou­vent chez leurs pa­rents et, de l’autre, per­çoivent des ré­mu­né­ra­tions », s’in­ter­roge Aymeric.

« Un choix as­su­mé »

Un choix as­su­mé as­su­ret­on à la Ré­gion qui met en avant l’aide ap­por­tée aux étu­diants via d’autres dis­po­si­tifs. Pour les Au­ver­gnats, celle­ci porte sur la mo­bi­li­té in­ter­na­tio­nale via des bourses sur dos­sier.

« Ce­la peut al­ler jus­qu’à 95 € par se­maine, sur un fi­nan­ce­ment qui peut du­rer de 4 à 36 se­maines. Au fi­nal, on double la mise pour les étu­diants au­ver­gnats. Nous sou­hai­tons fa­vo­ri­ser l’ou­ver­ture à l’in­ter­na­tio­nal, on mise sur le long terme », jus­ti­fie­t­on.

Ren­sei­gne­ments pris au ser­vice Re­la­tions in­ter­na­tio­nales de la nou­velle Uni­ver­si­té Cler­mont Au­vergne, ils ne se­raient qu’entre 1.500 à 2.000 à avoir pris part à un pro­gramme d’échanges à l’in­ter­na­tio­nal. Un chiffre bien loin des 23.000 bé­né­fi­ciaires de la Carte Jeune Nou­veau Monde. ■

Une aide qui al­lait de 200 à 600 €

PHO­TO ILLUS­TRA­TION RÉ­MI DUGNE

ÉLI­GI­BI­LI­TÉ. Les étu­diants ne sont pas éli­gibles au pass Ré­gion, en vi­gueur à la ren­trée. Un coup dur au­quel s’ajoute la dis­pa­ri­tion de la Carte Jeunes Nou­veau Monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.