Beau­sé­jour Vi­chy et Brives-Cha­ren­sac ré­ci­divent Pla­quin, des­tin « Na­tio­naux »

La Montagne (Vichy) - - Sports - Jean-Phi­lippe Béal

CHAM­PIONNE. La Boule de Beau­sé­jour Vi­chy cham­pionne d’Au­vergne et qua­li­fiée pour l’In­ter­ré­gio­nal à Cus­set.

Le Stade Cler­mon­tois et le bou­lo­drome An­dan­son ac­cueillaient, le week-end der­nier, les Cham­pion­nats d’Au­vergne des AS 3e et 4e di­vi­sions. Brives-Cha­ren­sac, Saint-Flour, Beau­sé­jour Vi­chy et Ger­zat étaient les cham­pions des quatre comités dé­par­te­men­taux conviés à cette com­pé­ti­tion qui se dé­rou­lait sur une journée et de­mie.

La sai­son der­nière, les for­ma­tions de Beau­sé­jour Vi­chy et Brives­Cha­ren­sac s’étaient dis­tin­guées. Ce week­end, ces deux mêmes clubs étaient en­core pré­sents et pou­vaient être consi­dé­rés comme des pré­ten­dants sé­rieux au titre et à la qua­li­fi­ca­tion même si Saint­Flour et Ger­zat n’étaient pas là sim­ple­ment pour faire de la fi­gu­ra­tion.

En ef­fet, eux aus­si avaient pour am­bi­tion d’être à la hau­teur de l’évé­ne­ment et d’être dans la course aux deux places of­frant la pos­si­bi­li­té de pour­suivre l’aven­ture dans ce cham­pion­nat de France des AS 3e et 4e di­vi­sions.

Force est ce­pen­dant de consta­ter que, le sa­me­di après­midi, la pre­mière phase de poule avait don­né le ton avec une confron­ta­tion de haute te­nue et in­dé­cise jus­qu’aux ul­times épreuves d’ap­pui entre le cham­pion sor­tant et

le vice­cham­pion, le der­nier mot res­tant au te­nant du titre vi­chys­sois.

L’autre ren­contre entre San­flo­rains et Ger­za­tois tour­nait trop ra­pi­de­ment à l’avan­tage des pre­miers nom­més.

Le di­manche ma­tin, la pre­mière qua­li­fi­ca­tion et le titre ré­gio­nal tom­baient lo­gi­que­ment dans l’es­car­celle de la formation bour­bon­naise, Saint­Flour n’étant pas en me­sure de ri­va­li­ser à armes égales face aux so­lides par­te­naires de Laurent Guillaume.

Pen­dant ce temps, Brives­Cha­ren­sac se re­fai­sait une santé aux dé­pens de Ger­zat et ga­gnait le droit de dis­pu­ter le bar­rage dé­ci­sif face à son ho­mo­logue can­ta­lien. Sur sa lan­cée, le club po­not ne lais­sait alors que des miettes à son ad­ver­saire san­flo­rain.

À l’is­sue donc de ces Au­vergne, la Boule de Beau­sé­jour Vi­chy et Brives­Cha­ren­sac par­ti­ci­pe­ront, comme la sai­son der­nière, au pre­mier tour in­ter­ré­gio­nal pro­gram­mé les 8 et 9 juillet, à Cus­set pour le pre­mier et à Meaux pour le se­cond. ■

Saint-Flour bat Ger­zat, 30 à 10 ; Beau­sé­jour Vi­chy et Brives-Cha­ren­sac font match nul, 20 à 20 ; Beau­sé­jour Vi­chy vain­queur lors de l’épreuve d’ap­pui.

Beau­sé­jour Vi­chy bat Saint-Flour, 31 à 9 et est cham­pion d’Au­vergne des AS 3e et 4e di­vi­sions. Brives-Cha­ren­sac bat Ger­zat, 31 à 9. Ger­zat éli­mi­né

Brives-Cha­ren­sac bat Saint-Flour, 22 à 2 (après les 2 pre­miers tours) et se qua­li­fie pour l’in­ter­ré­gio­nal.

Beau­sé­jour Vi­chy : Pa­trice Lai­gneau, Michel Valentin, Jean-Claude Tho­nier, Thier­ry Ka­tel­ka, Laurent Pra­don, Syl­vain Ri­cher, Pa­trick Guillaume, Laurent Guillaume, Bruno La­pen­dry. Brives-Cha­ren­sac : Re­né Ric­ci, Pierre Darne, Eric Sou­ve­ton, Marc Cha­puis, Ro­bert et Mi­chèle Ver­dier, Florent et Yves Sen­te­nat, Jacques Es­pe­nel. Forte de son suc­cès aux cham­pion­nats ré­gio­naux Au­RA de sa­me­di soir, Cé­cile Pla­quin aborde avec confiance le mois qui vient, lor­gnant une qua­li­fi­ca­tion pour les cham­pion­nats Na­tio­naux.

Un beau mo­ment. On le com­prend à la voix de Cé­cile Pla­quin, quand on lui de­mande de ra­con­ter ses pre­miers cham­pion­nats Au­vergne­Rhône­Alpes de de­mi­fond, dont elle a rem­por­té le 5.000 m, à Ville­franche­sur­Saône, sa­me­di der­nier : « C’était vrai­ment bien. Une bonne soi­rée de de­mi­fond comme on les aime ! Toutes les condi­tions étaient réunies : une course or­ga­ni­sée à 22 heures, un ho­raire idéal par rap­port à la tem­pé­ra­ture, re­tom­bée à une pe­tite ving­taine de de­grés, pas de vent, beau­coup de monde pour nous voir cou­rir… Et de très bonnes sen­sa­tions. »

Un 5.000 m cou­vert en 17’35”53 (re­cord à 17’26”70 réa­li­sé aux Na­tio­naux 2015 à Tom­blaine )et une course dont elle fut une des pre­mières ani­ma­trices au cô­té d’un trio de concur­rentes de Tas­sin­La De­mi­Lune, qu’elle dé­po­sa une à une, au fil des hec­to­mètres. Et sur­tout, un rythme qui té­moi­gnait de l’état de forme de la Mont­lu­çon­naise : « Je suis al­lée à une al­lure plus ra­pide sur mon der­nier 2.000 m que sur le pre­mier 3.000 m. »

Son aban­don d’il y a PLA­QUIN. Adepte du bi­tume, la Mont­lu­çon­naise travaille sur­tout « sa » piste en ce prin­temps. Avec une réus­site cer­taine.

Le der­nier mot au te­nant du titre

15 jours à Tas­sin, lors des Pré­Ré­gio­naux, au­rait pu in­quié­ter. Pas du tout : « Là­bas, en re­vanche, les condi­tions de chaleur étaient vrai­ment par­ti­cu­lières à 18 heures. Il y a eu beau­coup d’aban­dons. Dont le mien, car ce n’était pas une bonne chose d’in­sis­ter. »

D’au­tant que le prin­temps se dé­roule plu­tôt bien pour la so­cié­taire de l’En­tente Ouest Al­lier Athlétisme, ce qu’a confir­mé sa sor­tie rho­da­nienne : « C’est vrai que je suis bien à l’en­traî­ne­ment en ce mo­ment, j’ef­fec­tue de bonnes séances. L’an pas­sé, après mon marathon à Sé­nart (le 1er mai, en 3 h 06’17”, pour un re­cord de 2 h 53’26” à An­ne­cy, en 2015), je me suis dit que je de­vais re­faire de la piste. Je trou­vais que je n’avais pas beau­coup de vi­tesse. J’ai donc eu en­vie, à la

ren­trée, de re­tour­ner sur 5.000 m et, pour ce­la, de re­nouer avec un tra­vail sur piste que je n’avais pas vrai­ment ef­fec­tué de­puis un an. Et ça paye ! »

Et sans trau­ma­tisme : « Je suis quel­qu’un qui fait très at­ten­tion, qui est très à l’écoute de son corps », ex­plique l’élève de Ch­ris­tian La­fo­rest.

Cal­culs au bi­lan

Une écoute ren­due en­core plus ai­guë par les ob­jec­tifs qui se pro­filent : « Les cham­pion­nats na­tio­naux qui au­ront lieu le 8 juillet pro­chain à Al­bi. La qua­li­fi­ca­tion se­ra dé­ci­dée au bi­lan, ar­rê­té au 2 juillet. Ça ne per­met pas de pla­ni­fier quoi que ce soit de fa­çon trop stricte mais di­sons que ce que j’ai réa­li­sé sa­me­di, me donne des es­poirs. Ac­tuel­le­ment, je suis 18 pour 16 places. Mais il faut ôter

de ce bi­lan les 12 pre­mières qui iront aux cham­pion­nats de France Élite, ain­si que les es­poirs, les étran­gères, alors que d’autres se désen­ga­ge­ront. Il reste trois se­maines aux filles pour se qua­li­fier mais je ne pense pas qu’il y en ait 50 qui fassent mieux que mes 17’35”. Sa­chant que pour ces mêmes Na­tio­naux que j’avais dis­pu­tés, deux an­nées avant, j’étais pas­sée avec 17’50” (17’49”62). Je peux donc me dire que j’ai une pe­tite marge as­sez sym­pa. »

De quoi conti­nuer d’axer à 100 % sa pré­pa­ra­tion sur l’échéance al­bi­geoise et faire des choix, entre re­non­ce­ment et en­ga­ge­ment. On la re­trou­ve­ra ain­si sur 1.500 m, ce soir, à Au­bière (voir par ailleurs) puis sur 3.000 m à Gué­ret, le 24 juin. ■

PHO­TO FLO­RIAN SA­LESSE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.