Une ren­trée sous le signe du ha­sard

La Montagne (Vichy) - - France & Monde - Lu­do­vic Au­ré­gan ig@cen­tre­france.com

De­puis 1968 et la loi Faure, il n’existe plus de sé­lec­tion pour en­trer à l’uni­ver­si­té pu­blique. Seule condi­tion re­quise : l’ob­ten­tion du bac­ca­lau­réat. Lors de la mise en place de cette ga­ran­tie d’une place sur les bancs de la « fac », le nombre d’heu­reux re­çus n’était pas aus­si éle­vé. Le boom dé­mo­gra­phique a aug­men­té le nombre de can­di­dats à l’épreuve ter­mi­nale du cycle se­con­daire et une vo­lon­té de dé­mo­cra­ti­sa­tion de l’ac­cès à l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur a en­traî­né une constante aug­men­ta­tion du taux de réus­site (88 % en 2016, contre 75 % en 1995).

Cet élar­gis­se­ment de l’ac­cès à l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur pose pro­blème. Les ca­pa­ci­tés d’ac­cueil sont sou­vent dé­pas­sées. Qui n’a pas en tête ces images d’am­phi­théâtres bon­dés ne pou­vant pas ac­cueillir tous les étu­diants, cer­tains de­vant res­ter de­bout pour suivre le cours et prendre des notes ? Pour ga­ran­tir un en­sei­gne­ment de qua­li­té, cer­taines for­ma­tions pri­sées sont obli­gées, faute de bud­get, d’ins­tau­rer un sys­tème de nu­me­rus clau­sus (avec sé­lec­tion sur dos­sier ou ti­rage au sort). Se­lon une en­quête de l’As­so­cia­tion na­tio­nale des étu­diants en Staps (Anes­taps), c’était no­tam­ment le cas de 42 des 50 for­ma­tions en sport pour la ren­trée 2016.

Pour choi­sir entre les élèves sou­hai­tant s’ins­crire aus­si en mé­de­cine, en psy­cho­lo­gie et en droit, le gou­ver­ne­ment Ca­ze­neuve a en­té­ri­né, en avril der­nier, l’usage du ti­rage au sort ! Cette so­lu­tion aléa­toire, mais non dis­cri­mi­nante, a été una­ni­me­ment dé­non­cée. Une pé­ti­tion a no­tam­ment re­cueilli plu­sieurs mil­liers de si­gna­tures. Même le se­cré­taire d’État à l’En­sei­gne­ment su­pé­rieur alors en poste, Thier­ry Man­don, par­lait du « plus bête des sys­tèmes » en jan­vier der­nier. Un comble. Pour­tant, c’est bien ce­lui­ci qui dé­ci­de­ra de l’ac­cès ou non à ces quatre cur­sus pour la ren­trée pro­chaine.

La nou­velle mi­nistre de l’En­sei­gne­ment su­pé­rieur, Fré­dé­rique Vi­dal, a très vite af­fir­mé, le 29 mai, sa vo­lon­té de mettre fin à ce dis­po­si­tif in­juste dès la ren­trée 2018. Elle a dit sa vo­lon­té de mettre en place « un contrat de réus­site étu­diant ». Dans son pro­gramme élec­to­ral, Em­ma­nuel Ma­cron a pro­po­sé que les élèves af­fichent « des pré­re­quis », au­tre­ment dit « des ac­quis mi­ni­maux » dans les prin­ci­pales ma­tières du par­cours, avant de s’ins­crire dans une formation uni­ver­si­taire. Il pré­ci­sait tou­te­fois qu’un ly­céen « pour­ra s’ins­crire après avoir com­blé ses la­cunes par des cours d’été ou par la va­li­da­tion de mo­dules uni­ver­si­taires ».

Si cette so­lu­tion pa­raît moins ha­sar­deuse, elle ne fait tou­jours pas l’una­ni­mi­té. L’Unef consi­dère que « trier et sé­lec­tion­ner les étu­diants n’est pas la so­lu­tion ». Pour ce syn­di­cat, qui vient de perdre sa pre­mière place chez les étu­diants au pro­fit de la Fage, ce­la consti­tue même une « ligne jaune » à ne pas fran­chir. Pour­tant, cette pro­po­si­tion a su trou­ver grâce au­près du pré­sident de la Confé­rence des pré­si­dents d’uni­ver­si­té, Gilles Rous­sel : « Il faut être ca­pable de fil­trer les étu­diants pour pri­vi­lé­gier l’ac­cès de ceux qui ont des chances de réus­sir. »

Ce mo­dèle se rap­proche de l’exemple sué­dois qui pro­pose un test na­tio­nal d’ap­ti­tude aux études su­pé­rieures. L’Es­pagne pro­cède éga­le­ment à un concours d’en­trée, avec des co­ef­fi­cients de no­ta­tion plus ou moins éle­vés en fonc­tion de l’at­trac­ti­vi­té du cur­sus de­man­dé. Le mo­dèle an­glo­saxon – Ca­na­da, États­Unis, Royaume­Uni – re­pose, lui, sur une étude du dos­sier sco­laire, un pro­cé­dé éga­le­ment usi­té en Al­le­magne et en Au­triche. En­fin, la Bel­gique se sa­tis­fait du sys­tème du ti­rage au sort pour sé­lec­tion­ner ses étu­diants étran­gers…

PHO­TO JÉ­RÉ­MIE FULLERINGER

AMPHIS. Tous les étu­diants ne peuvent pas y en­trer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.