Ga­briel Ma­quin veut y croire

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville - Mat­thieu Per­ri­naud mat­thieu.per­ri­naud@cen­tre­france.com

Ga­briel Ma­quin, en bal­lot­tage dé­fa­vo­rable dans la cir­cons­crip­tion de Vi­chy, a je­té ses der­nières forces dans la ba­taille, hier, de­vant plu­sieurs cen­taines de sym­pa­thi­sants.

Le pre­mier tour est loin, dé­jà. Ce soir, c’est l’heure d’y croire en­core. Entre par­ti­sans. His­toire de se ras­su­rer, et de se dire que tout est en­core pos­sible.

Ga­briel Ma­quin, pre­mier ad­joint au maire de Vi­chy et can­di­dat LR aux élec­tions lé­gis­la­tives dans la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Al­lier, a fait le plein de confiance, hier soir, de­vant plus de 300 per­sonnes en­tiè­re­ment ac­quise à sa cause po­li­tique, le temps d’un der­nier grand mee­ting à la salle des fêtes de Vi­chy.

« Ras­sem­ble­ment » et « gra­ti­tude »

Une réunion de famille en­ta­mée tout en vers par Christian Corne, pré­sident de l’Ins­ti­tut de for­ma­tion en mas­so­ki­né­si­thé­ra­pie de Vi­chy. Mais sous la poé­sie, la po­li­tique. Le rôle de la tête d’af­fiche de la soi­rée, Ga­briel Ma­quin.

Son score du pre­mier tour, il l’ad­met, « n’a pas été, ob­jec­ti­ve­ment, à la hau­teur de nos es­pé­rances. » Mais en cas de vic­toire de son ad­ver­saire, dans une as­sem­blée trop lar­ge­ment fa­vo­rable à La Ré­pu­blique en marche, il voit « un risque », no­tam­ment ce­lui, pour les jeunes élu(e)s, « d’être la proie d’une ad­mi­nis­tra­tion puis­sante ». Le mi­cro change de mains. Ni­co­las Ray, son sup­pléant et ani­ma­teur du mee­ting, chauffe l’as­sis­tance, fus­ti­geant « une vo­

lon­té de chan­ge­ment ir­ra­tion­nelle ». Il ap­pelle, pour le se­cond tour, à « ras­sem­bler le plus lar­ge­ment pos­sible », et aus­si à la « gra­ti­tude », en re­tour de « tout ce que Ga­briel a fait pour notre ter­ri­toire ».

Au tour de Fran­çois La­coste, créa­teur du groupe in­dus­triel NSE, de prendre la pa­role, avant un dé­fi­lé d’élus de la cir­cons­crip­tion, de Loddes, Saint­Ni­co­las­des­Biefs, Es­cu­rolles, Cus­set, Ja­li­gny­sur­Besbre, Gan­nat, Bel­le­rive­sur­Al­lier et Char­meil. Tous pour

af­fi­cher un sou­tien sans faille au can­di­dat.

Et le der­nier mot pour Claude Mal­hu­ret sé­na­teur­maire LR de Vi­chy : « J’ai l’ha­bi­tude de dire “À Vi­chy, Ma­quin fait tout, moi je fais le reste”. » Avant de ter­mi­ner : « Je vo­te­rai avant tout pour un homme aux qua­li­tés ex­cep­tion­nelles, avant de vo­ter pour un can­di­dat, un programme ou un par­ti. Bra­vo pour cette cam­pagne. Je suis fier de vous. Nous sommes tous fiers de vous. » ■

PHO­TO DO­MI­NIQUE PARAT

MEE­TING. Ga­briel Ma­quin, can­di­dat LR aux lé­gis­la­tives dans la cir­cons­crip­tion de Vi­chy, a te­nu mee­ting de­vant plu­sieurs cen­taines de per­sonnes, hier soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.