Un concours tou­jours bien fré­quen­té

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne -

Le saut d’obs­tacles suc­cède aux courses à l’hip­po­drome Saint-Jean. La place est libre pour l’As­so­cia­tion des ca­va­liers du Bour­bon­nais qui entre en piste pour pré­sen­ter à par­tir d’au­jourd’hui le 23e jum­ping de Mont­lu­çon.

Trois jours de com­pé­ti­tion avec, en point d’orgue, le Grand Prix Pro 1 de di­manche après­mi­di at­ti­rant des ca­va­liers pro­fes­sion­nels de l’Au­vergne, Li­mou­sin, Rhône­Alpes, Bour­gogne et Centre­Val de Loire.

« Sur ce Pro 1, on a trente­six en­ga­ge­ments avec pas mal de nou­veaux », pré­cise Chan­tal le Bé­guec de l’ACB. Sur les qua­torze épreuves pro­gram­mées, la par­ti­ci­pa­tion s’an­nonce

Épreuves pré­pa­ra­toires pour jeunes che­vaux et Grand Prix Pro 2 vers 19 heures.

Vers 19 heures, épreuve en re­lais avec dé­gui­se­ments ; à par­tir de 21 h 30, épreuve de puis­sance six barres.

À 15 h 30, Grand Prix Pro 1 (obs­tacles à 1,40 m). Pen­dant les trois jours, ani­ma­tions. En­trée gra­tuite. SAINT-JEAN. Le Pro 1 ( ici, Pa­trice Plan­chat vain­queur en 2016) consti­tue le temps fort d’un programme pro­po­sant qua­torze épreuves.

d’ailleurs sa­tis­fai­sante avec 615 en­ga­ge­ments (en­vi­ron 160 concur­rents ama­teurs et pros) en­re­gis­trés à la clô­ture, lun­di à mi­nuit.

« La fréquentation est la clef de la réus­site pour nous, ajoute Chan­tal le Bé­guec, on est tou­jours un peu stres­sé avant de connaître le pla­teau. » Mais, bon an mal an, avec une

do­ta­tion tou­jours in­té­res­sante (cette an­née, 27.250 € dont 9.000 € pour le Pro 1), le ren­dez­vous de Mont­lu­çon tient son rang, ce­lui d’un concours na­tio­nal sur herbe de bon ni­veau, en dé­pit de la concur­rence ha­bi­tuelle de l’épreuve de Mâcon qui coïn­cide chaque an­née au ca­len­drier.

Les ca­va­liers que le ter­rain de Saint­Jean n’ins­pire pas, ne sont pas là. Au contraire de ceux qui veulent se pré­pa­rer pour les cham­pion­nats de France, à Fon­tai­ne­bleau, où les pistes sont éga­le­ment en herbe.

Cette 15e édi­tion se pré­sente donc bien avec la complicité d’un so­leil an­non­cé es­ti­val. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.