Une ba­garre entre Amé­ri­cains et Ki­wis

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Tra­hi­son, pas­sion, re­vanche, gloire… Dès au­jourd’hui aux Ber­mudes se joue un show exal­tant pour « LE » match de la 35e Coupe de l’Ame­ri­ca, entre le de­fen­der amé­ri­cain Oracle et son en­ne­mi ju­ré, Emirates Team New Zea­land, quatre ans après l’in­croyable épi­sode de San Fran­cis­co.

Sep­tembre 2013 dans la baie de San Fran­cis­co. Entre le Gol­den Gate et Al­ca­traz, les Ki­wis ont la coupe à por­tée de mains. Ils do­minent les Amé­ri­cains de Oracle 8 à 1 mais sont in­ca­pables de ga­gner la 9e ré­gate, sy­no­nyme de vic­toire. Les Amé­ri­cains ef­fec­tuent un fan­tas­tique et in­croyable come­back dans la der­nière se­maine. Ils rem­portent 9 vic­toires à 8 le plus vieux tro­phée du monde (1851).

Juin 2017. Les Ki­wis, qui ont la dent dure, tiennent leur re­vanche. Au terme de trois se­maines de qua­li­fi­ca­tions (Coupe Louis­

Vuit­ton), ils s’oc­troient le droit d’af­fron­ter les Amé­ri­cains, sur deux wee­kends (17­18 juin et 24­25 juin).

Dans la baie de Great Sound, le spec­tacle s’an­nonce pas­sion­nant et pas­sion­né entre deux équipes vouées à la Coupe et qui

se dé­testent roya­le­ment. Ajoutez à ce­la des ba­teaux de­ve­nus des avions de chasse sur l’eau, des pe­tits bolides de 50 pieds (15 m), équi­pés d’une voile ri­gide et de foils.

Ce match se­ra aus­si et sur­tout le combat des chefs ; du cô­té néo­ zé­lan­dais le jeune et brillant Pe­ter Bur­ling (26 ans) ; de l’autre le maître bar­reur Jim­my Spi­thill (37 ans), en quête d’une 3e vic­toire d’af­fi­lée. En 166 ans d’exis­tence de la Coupe, seul Ha­rold Van­der­bilt, pour le New York Yach­ting Club, a réus­si un tel ex­ploit (1930, 1934, 1937).

Spi­thill a d’ailleurs lan­cé les hos­ti­li­tés dès cette se­maine en pos­tant sur son compte instagram une oeuvre qu’avait faite une ar­tiste juste après la vic­toire de 2013 et re­pré­sen­tant l’aigle à tête blanche em­blème des Etats­Unis peint comme le dra­peau amé­ri­cain et te­nant dans ses griffes… un ki­wi !

Les Néo­zé­lan­dais pré­fèrent en rire et postent de leur cô­té des pho­tos de tech­ni­ciens d’Oracle s’af­fai­rant, coque de ba­teau à la main. Le ton est don­né ! Et il est difficile de ha­sar­der un pro­nos­tic. ■

FAIR-PLAY. Poi­gnée de main entre le Ki­wi Pe­ter Bur­ling (à gauche) et l’Amé­ri­cain Jim­my Spi­thill.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.