Bour­seaux au pied du po­dium aux cham­pion­nats d’Eu­rope

La Montagne (Vichy) - - Sports Course À Pied -

Yan­nick Bour­seaux en a fi­ni avec les bles­sures, mais son re­tour à la com­pé­ti­tion, hier, lors des cham­pion­nats d’Eu­rope de pa­ra­triath­lon à Kitzbü­hel (Au­triche) lui laisse un goût amer.

Le so­cié­taire du TAM (Tri­ath­lon Aca­dé­mie Mont­lu­çon) a ter­mi­né qua­trième après les 750 m de na­ta­tion, les 19,6 km de vé­lo et les 5 km de course à pied, en 1 h 04’38’’. Une per­for­mance qui ne lui donne pas le sou­rire, sur­tout après une épreuve de nage où il avait qua­si­ment per­du toutes ses chances.

« Je sors de l’eau à 3’30” du pre­mier, pré­cise­t­il. C’est beau­coup trop. J’ai éprou­vé de grosses dif­fi­cul­tés. C’était ma pre­mière na­ta­tion de la sai­son en eaux vives et ce­ci ex­plique peut­être ce­la. Je n’ai pas réus­si à suivre les autres et, comme j’ai mal tran­si­té entre l’eau et le vé­lo, j’étais vrai­ment lar­gué. »

Hui­tième après la na­ta­tion et sur­tout très loin der­rière le Bri­tan­nique Peas­good, l’Al­le­mand Schulz, l’Es­pa­gnol Ruiz RE­PRISE. Yan­nick Bour­seaux, trop loin après la na­ta­tion.

Lo­pez ou le Russe Ial­chik, les fa­vo­ris, Bour­seaux a li­vré un ex­cellent vé­lo.

« Les sen­sa­tions étaient là. Je voyais que j’al­lais vite et que je re­ve­nais sur les pre­miers. J’ai com­blé une par­tie de l’écart, mais j’étais en­core sixième et sur­tout à plus d’une mi­nute du troi­sième. »

Mal­gré une bonne course à pied, il échoue donc au pied du po­dium der­rière Schulz (1 h 01’17’’), sa­cré cham­pion d’Eu­rope, Ruiz Lo­pez (1 h 03’48’’) et Peas­good (1 h 03’59’’). ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.