Le dia­logue ré­ta­bli aux im­pôts Dé­bat sur l’agri­cul­ture à Saint-Pour­çain-sur-Sioule

La Montagne (Vichy) - - Allier Actualité - Se­her Turk­men se­her.turk­men@cen­tre­france.com

Jeu­di, Ma­rion, trans­genre de 42 ans, a pu échan­ger avec ses col­lègues du centre des fi­nances pu­bliques de Mont­lu­çon. Une réunion dé­ci­dée par Ber­cy, en pré­sence de l’as­so­cia­tion Co­min G et de la di­rec­tion dé­par­te­men­tales des fi­nances pu­bliques, suite à des ten­sions au tra­vail. Les ab­cès ont été cre­vés, se­lon les par­ties.

Dans notre édi­tion du ven­dre­di 9 juin, Ma­rion, 42 ans, évo­quait le par­cours de tran­si­tion de son corps d’homme vers ce­lui de femme et des ten­sions sur son lieu de tra­vail, en rai­son de sa tran­si­den­ti­té.

Face à la si­tua­tion, la Di­rec­tion gé­né­rale des fi­nances pu­bliques avait ca­lé une réunion entre Ma­rion et ses col­lègues du centre de Mont­lu­çon.

Des « torts » par­ta­gés

Et la ren­contre, qui s’est te­nue jeu­di, a per­mis de cre­ver « l’ab­cès », in­dique Syl­vain Rou­zel­Bois­gon­tier, le pré­sident de Co­min G (as­so­cia­tion des per­son­nels LGBT du mi­nis­tère de l’Éco­no­mie), pré­sent.

« Tous ses col­lègues ont ÉCHANGES. La ren­contre s’est te­nue jeu­di au centre des fi­nances pu­bliques de Mont­lu­çon.

dit qu’ils n’avaient pas de pro­blème avec la tran­si­den­ti­té de Ma­rion, mais que c’était plus un pro­blème re­la­tion­nel. Ma­rion est une per­sonne in­tro­ver­tie, qui n’a pas dit clai­re­ment les choses. Ses col­lègues ont vu son chan­ge­ment, qu’elle n’a pas ex­pli­qué. »

Un vrai pro­blème de com­mu­ni­ca­tion donc, que confirme l’in­té­res­sée. « Il y a des torts de tous les cô­tés. J’étais très stres­sée. Je

leur ai ex­pli­qué que je n’étais pas bu­tée. Mais je com­prends que ce n’est pas évident pour eux. » Il y a beau­coup de mieux, même si tout « ne va pas se ré­gler du jour au len­de­main ».

« Cet échange, qui a été dense et fort en émo­tions pour cha­cun des par­ti­ci­pants, a per­mis de ré­ta­blir un dia­logue et de conclure “qu’à par­tir de de­main, on re­prend le tra­vail sans non­dits, dans de meilleures condi­tions et dans un ob­jec­tif de bien vivre en­semble” », com­mente la Di­rec­tion gé­né­rale des fi­nances pu­bliques.

Celle­ci a nom­mé une per­sonne de la di­rec­tion dé­par­te­men­tale, char­gée d’être « l’in­ter­face » en cas de ques­tion­ne­ments fu­turs, ajoute Syl­vain Rou­zel­Bois­gon­tier.

Le pré­sident de Co­min G veut dé­mar­rer un tra­vail avec les syn­di­cats et Ber­cy pour éta­blir une sorte de « pas à pas », un guide pour les per­sonnes trans­genres et des bonnes pra­tiques des­ti­nées à l’en­vi­ron­ne­ment.

« Avec Ma­rion, on n’a pas fait les choses dans le bon ordre. Mais je com­prends, elle avait hâte de vivre comme elle se sen­tait. Et nous avions pro­po­sé une réunion plus tôt, en fé­vrier. On ap­prend, avec les er­reurs. » ■ La Nuit de l’agroécologie est or­ga­ni­sée jeu­di 22 juin, par­tout en France.

La pre­mière édi­tion a dé­mon­tré l’in­té­rêt des ci­toyens pour de nou­veaux modes de pro­duc­tion et de consom­ma­tion, grâce à la mo­bi­li­sa­tion des ac­teurs du monde agri­cole au­tour de la né­ces­si­té de pro­duire au­tre­ment. C’est l’oc­ca­sion pour les agri­cul­teurs d’ex­pli­quer le sens de leur en­ga­ge­ment et faire dé­cou­vrir au pu­blic leurs pra­tiques.

Dans ce cadre, l’as­so­cia­tion Sym­biose Al­lier or­ga­nise une soi­rée dé­bat jeu­di 22 juin, à par­tir de 20 h 30, à la salle Mi­ren­dense, à Saint­ Pour­çain­sur­Sioule. Sou­cieux de l’ave­nir de l’agri­cul­ture dé­par­te­men­tale, elle a pour ob­jec­tif d’ac­com­pa­gner, pro­mou­voir, ex­pé­ri­men­ter et com­mu­ni­quer sur les mé­thodes et ini­tia­tives qui al­lient la triple per­for­mance (éco­no­mique, so­ciale et en­vi­ron­ne­men­tale).

Ce se­ra aus­si l’oc­ca­sion de mettre en avant le ré­seau De­phy (*). Le dis­po­si­tif va être pré­sen­té par la Chambre d’agri­cul­ture et le ly­cée Agri­cole de Neu­vy, en­ga­gé dans cette dé­marche de­puis quelques an­nées, ap­por­te­ra son té­moi­gnage. Il té­moi­gne­ra sur la po­li­tique d’au­to­no­mie ali­men­taire, l’uti­li­sa­tion du bois li­tière pour va­lo­ri­ser la haie bo­ca­gère et le tra­vail de pré­ven­tion sur la vac­ci­na­tion des ani­maux. Quant à l’as­so­cia­tion, elle par­le­ra de bio­di­ver­si­té or­di­naire en mi­lieu agri­cole en pré­sen­tant la mise en place de l’Ob­ser­va­toire agri­cole de la bio­di­ver­si­té de­puis le dé­but du prin­temps.

Dans un contexte où la né­ces­si­té de la via­bi­li­té éco­no­mique des ex­ploi­ta­tions agri­coles est re­con­nue, mais où les prises de po­si­tions sur l’im­pact de l’ac­ti­vi­té agri­cole vis­à­vis de l’en­vi­ron­ne­ment di­visent, il est im­por­tant d’ex­pli­quer ce qu’est réel­le­ment l’agri­cul­ture d’au­jourd’hui. ■

(*) Le ré­seau De­phy ras­semble plus de 1 900 ex­ploi­ta­tions agri­coles en­ga­gées dans une dé­marche vo­lon­taire de ré­duc­tion de l’usage de pes­ti­cides. C’est une ac­tion ma­jeure du plan Eco­phy­to

➔ Pra­tique. Plus d’in­for­ma­tions sur www.nui­ta­groe­co­lo­gie.fr, sym­biose.al­lier@gmail.com ou 04.70.48.42.42

Un guide pour les per­sonnes trans­genres

PHO­TO D’IL­LUS­TRA­TION CÉ­CILE CHAMPAGNAT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.