La vo­lon­té de s’ou­vrir aux plus jeunes

La Montagne (Vichy) - - Allier Actualité -

Le congrès dé­par­te­men­tal de l’Union na­tio­nale des com­bat­tants s’est te­nu à Saint-Gé­rand-le-Puy.

L’oc­ca­sion pour le pré­sident Ch­ris­tian Gou­ri­chon de faire part de son in­quié­tude. « Au­jourd’hui, les an­ciens d’AFN sont les plus nom­breux au sein du groupe dé­par­te­men­tal, mais pour com­bien de temps ? À qui pour­ront­ils confier la mé­moire dont ils sont dé­po­si­taires, si nous n’ac­cueillons pas des gé­né­ra­tions plus jeunes ? ».

« Nous res­tons des com­bat­tants »

Le pré­sident, rap­pe­lant l’an­née 1917, s’est at­ta­ché à l’ac­tion des deux fon­da­teurs de l’UNC : Georges Cle­men­ceau et le Père Brot­tier, évo­quant à tra­vers eux le sou­ve­nir des va­leu­reux com­bat­tants de la Grande Guerre, « en y as­so­ciant nos sol­dats en­ga­gés au­jourd’hui dans des opé­ra­tions ex­té­rieures et la force sen­ti­nelle ».

Le dé­lé­gué na­tio­nal de l’UNC, Marc Mi­chel, a évo­qué le cen­te­naire de l’UNC, l’an pro­chain. Il a in­sis­té sur la pré­pa­ra­tion CONGRÈS. Re­mise de mé­dailles à la salle so­cio­cul­tu­relle. de l’ave­nir en re­cru­tant tou­jours afin que l’UNC reste une grande as­so­cia­tion (210.000 adhé­rents à ce jour de toutes gé­né­ra­tions).

Concer­nant l’écri­ture de l’His­toire, le dé­lé­gué de­mande une grande vi­gi­lance, rap­pe­lant que « nous res­tons des com­bat­tants, car ce qui est ac­quis ne l’est ja­mais pour tou­jours ». Après l’of­fice re­li­gieux, une re­mise de dé­co­ra­tions et un dé­pôt de gerbes ont eu lieu au mo­nu­ment aux morts. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.