J’

La Montagne (Vichy) - - Magdimanche -

ai tou­jours en­ten­du ma chère ma­man me dire que je me se­rais ap­pe­lé Cas­sandre si j’avais été une fille. Ce pré­nom me trotte tou­jours dans la tête. Pour­quoi Cas­sandre ? Pour les so­no­ri­tés ? Pour le sens de l’ex­pres­sion ? Je n’es­père pas trop !

En fait, les Cas­sandre sont des per­sonnes qui voient clair dans l’ave­nir mais dont on n’écoute ja­mais l’avis, qui ne sont ja­mais prises au sé­rieux. Les Cas­sandre sont aus­si des êtres qui se plaisent à énon­cer le mal­heur, à res­ter constam­ment pes­si­mistes.

Pour­quoi ? L’ori­gine est à cher­cher du cô­té de la my­tho­lo­gie grecque. Cas­sandre est la fille du roi de Troie, Priam. Elle a re­çu du dieu Apol­lon de mul­tiples dons, comme le chant, la danse, l’art de gué­rir mais sur­tout ce­lui de la pro­phé­tie. Or, Cas­sandre re­pousse les avances d’Apol­lon. Pour se ven­ger, le dieu ne lui re­tire en rien ses at­tri­buts, mais il fait en sorte que

➔ Ga­vin’s Cle­mente Ruiz. Il est l’au­teur de J’y suis, j’y reste, une pe­tite an­tho­lo­gie des ex­pres­sions de notre his­toire (Al­bin Mi­chel), Les coups de foudre qui ont fait l’his­toire (La li­brai­rie Vui­bert) et Le Fin Mot des ex­pres­sions po­pu­laires (Édi­tions Ci­ty). Son pre­mier ro­man Com­ment pa­pa est de­ve­nu dan­seuse étoile est pa­ru chez Ma­za­rine).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.