Mal­gré la dé­faite, Guy No­vès voit « une vraie pro­gres­sion »

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Le sé­lec­tion­neur du XV de France Guy No­vès a dit avoir vu dans la pres­ta­tion de son équipe à Dur­ban face à l’Afrique du Sud « une vraie pro­gres­sion » par rap­port à celle de la se­maine der­nière face aux mêmes Spring­boks (14-37). ■ Quel est votre sen­ti­ment à chaud après cette nou­velle lourde dé­faite, à l’is­sue de la­quelle il semble qu’il y ait une classe d’écart entre les deux équipes ? A chaud, on se dit qu’on a eu affaire à une équipe d’Afrique du Sud en pleine forme phy­sique. Ce sont des ath­lètes, on le sa­vait. Qu’il y ait une classe d’écart… On n’a pas grand cho­

se à dire, car ce­la fait deux fois qu’on prend 37 points, je ne peux que confir­mer ce que vous dites, à l’heure ac­tuelle. On est en train de tou­cher du doigt ce qu’il nous reste à tra­vailler dans les pro­chains mois pour pou­voir ri­va­li­ser de ma­nière plus ré­gu­lière avec ce genre de na­tions. ■ Avez-vous été phy­si­que­ment dé­pas­sés ? Evi­dem­ment, je trouve que le score est un peu dur, mais quand on lâche un bal­lon sur in­ter­cep­tion (Trinh­Duc, pour l’es­sai de Ko­li­si, 27e), qu’on s’en fait ar­ra­cher un autre dans les mains (Pe­naud, pour au fi­nal l’es­sai de Ser­fon­tein, 20e), et qu’on prend 14 points aus­si fa­ci­le­ment, on ne peut que consta­ter les dé­gâts der­rière. On a fait des fautes, ce jeu de­mande des fautes. On a dé­mar­ré la se­ conde pé­riode en par­tant à cinq ou six de­vant le coup d’en­voi… Il y a un peu de co­lère de ma part aus­si. On a rec­ti­fié le tir en se­conde mi­temps, après avoir per­du énor­mé­ment de bal­lons sur les rucks en pre­mière. Elle a été plus équi­li­brée. Il y a une vraie pro­gres­sion par rap­port au faible ni­veau qui était le nôtre la se­maine der­nière. ■ Com­ment vous pro­je­tez-vous sur le der­nier test la se­maine pro­chaine? Je me pro­jette comme quel­qu’un qui va tra­vailler avec ses joueurs. Nous ne sommes pas ve­nus en va­cances, il y a trois matchs au pro­gramme, elles dé­mar­re­ront après. ■

RÉA­LISTE. Pour Guy No­vès, « il y a une classe d’écart ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.