Le triomphe d’une no­vice en po­li­tique

La Montagne (Vichy) - - Elections Legislatives - Tan­guy Ol­li­vier tan­guy.ol­li­vier@cen­tre­france.com

Lau­rence Van­ceu­ne­bro­ckMia­lon s’im­pose dans la deuxième circonscription de l’Allier avec 52,05 % des voix. Une vic­toire nette pour cette no­vice en po­li­tique qui a tout de suite af­fir­mé qu’elle se­ra un dé­pu­té « dans l’ac­tion »

Long­temps, les mi­li­tants pré­sents dans le lo­cal de cam­pagne sur­chauf­fé de Lau­rence Van­ceu­ne­brock­Mia­lon (LREM) ont re­te­nu leur souffle. Même à 20 h 35, alors que la can­di­date ve­nait de lâ­cher un « C’est énorme ! » qui ne lais­sait plus guère de place au doute, per­sonne n’a osé ex­plo­ser de joie.

La dé­li­vrance est ar­ri­vée quelques ins­tants plus tard, quand La Mon­tagne a re­layé une an­nonce de Da­niel Du­glé­ry dans la­quelle le maire LR de Mont­lu­çon re­con­nais­sait sa dé­faite.

« Je vais ap­prendre très vite »

Em­bras­sades et cris de vic­toire ont tou­te­fois vite lais­sé place à un calme qui tranche avec l’in­ex­pé­

rience qu’on a prê­tée à la nou­velle dé­pu­tée de l’Allier et son en­tou­rage. « Pen­dant la cam­pagne, j’ai pas­sé mon temps à me pré­sen­ter alors que j’au­

rais pré­fé­ré par­ler du fond », dé­plore Lau­rence Van­ceu­ne­brock­Mia­lon.

Cette po­li­cière que per­sonne ne connais­sait il y a en­core un mois pré­voit de

« très vite ap­prendre » à exer­cer sa nou­velle fonc­tion. « Comme dans mon mé­tier ou dans le sport, je se­rai dans l’ac­tion », af­firme­t­elle.

« On a vou­lu faire croire qu’elle n’y connais­sait rien mais j’ai pu dis­cu­ter avec elle et je peux vous dire que c’est quel­qu’un de bien », glisse un mi­li­tant so­cia­liste ve­nu dis­crè­te­ment la fé­li­ci­ter.

La dé­pu­tée de la deuxième circonscription de l’Allier ira pro­ba­ble­ment dé­cou­vrir l’As­sem­blée na­tio­nale mer­cre­di, avant d’y re­tour­ner ce week­end. Là en­core, elle prend soin de cou­per court aux « at­taques » qui l’ont ca­ta­lo­guée dans la ca­té­go­rie « go­dillots ». « Dès que j’ai ap­pris ma vic­toire, j’ai dit à Da­niel Sou­thon (an­cien bâ­ton­nier et membre de son équipe, NDLR) qu’on se bat­trait pour le TGI de Mont­lu­çon car avoir un seul tri­bu­nal dans l’Allier n’est pas en­vi­sa­geable. Sur la hausse de la CSG aus­si, je pense qu’il y a ma­tière à dis­cu­ter. Je vous an­nonce que je compte dé­po­ser un amen­de­ment. »

« Faire ce qu’on a dit »

Lau­rence Van­ceu­ne­brock­Mia­lon af­firme que la cons­ti­tu­tion de l’équipe avec la­quelle elle tra­vaille­ra pen­dant sa man­da­ture est « en cours ». « On a an­ti­ci­pé les choses, confie sa sup­pléante, An­nick Boulet. Main­te­nant, il faut qu’on fasse ce qu’on a dit, qu’on aille au contact des gens de cette circonscription et qu’on conti­nue d’écou­ter leurs pro­blèmes. » ■

BER­NARD LORETTE

JOIE. Lau­rence Van­ceu­ne­brock-Mia­lon en fa­mille quelques ins­tants après l’an­nonce de sa vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.