D. Du­glé­ry : « Mon ave­nir po­li­tique est der­rière moi »

La Montagne (Vichy) - - Elections Legislatives - Se­her Turk­men se­her.turk­men@cen­tre­france.com

« C’est per­du », com­mente ce proche de Da­niel Du­glé­ry, à quelques mi­nutes des ré­sul­tats, au rez-de-chaus­sée de l’hô­tel-de-ville de Mont­lu­çon.

Ses sou­tiens font des al­lers­re­tours jus­qu’au bu­reau, à l’étage, où s’est en­fer­mé, avec d’autres élus, le maire de la ville, can­di­dat pour la qua­trième fois à la dé­pu­ta­tion dans la deuxième circonscription de l’Allier. Les mines sont basses, mais le prin­ci­pal in­té­res­sé est « calme, pour l’ins­tant », confie le même proche.

Tous ont en mé­moire la ré­ac­tion du can­di­dat Les Ré­pu­bli­cains, à l’an­nonce des ré­sul­tats du pre­mier tour qui l’ont pla­cé deuxième der­rière Lau­rence Van­ceu­ne­brock­Mia­lon (La Ré­pu­blique en Marche !).

« Je la fé­li­cite »

Cette fois, après avoir sa­lué ceux qui sont ve­nus le conso­ler, il les in­vite « à boire un coup à la ferme des Ilets ». L’en­droit avait été ré­ser­vé pour cé­lé­brer sa vic­toire. C’est là qu’il re­con­naît sa dé­faite, et « fé­li­cite » son ad­ver­saire.

« Les Mont­lu­con­nais m’ont ac­cor­dé leur confiance. Eux savent re­con­naître le tra­vail ef­fec­tué. » Dans sa ville, le maire de

Mont­lu­çon a re­cueilli 56,4 % des voix. Il est bat­tu ailleurs. « Les gens votent pour un la­bel ­ Ma­cron. Ils n’ont pas te­nu compte des réa­li­tés lo­cales, des per­son­na­li­tés, des ré­sul­tats ob­te­nus. C’est une vague, je ne sais pas ce que ça don­ne­ra. »

Ce soir, Da­niel Du­glé­ry réunit les élus du conseil mu­ni­ci­pal et de l’ag­glo­mé­ra­tion pour dé­brie­fer. Il an­nonce une « dé­cla­ra­tion plus struc­tu­rée mer­cre­di ou jeu­di ».

D’au­cuns, par­mi ses proches, s’in­quiètent que leur lea­der ne prenne une dé­ci­sion hâ­tive. L’in­té­res­sé se garde de tout com­men­taire. Mais il pré­cise : « Mon ave­nir po­li­tique est der­rière moi. Ce n’était pas une am­bi­tion per­son­nelle. C’était pour mon ter­ri­toire. Et je pou­vais ap­por­ter un éclai­rage sur la lutte contre la dé­lin­quance et le ter­ro­risme. »

Col­la­bo­re­ra­t­il avec Lau­rence Van­ceu­ne­bro­ckMia­lon ? « Ce ne se­ra pas plus dif­fi­cile de tra­vailler avec elle qu’avec son pré­ dé­ces­seur », coupe­t­il. Il re­proche à la nou­velle dé­pu­tée son in­ex­pé­rience qu’il met en ba­lance avec ses seize ans d’ac­ti­vi­té po­li­tique. « Elle ap­pren­dra sans doute, mais ce­la lui pren­dra un cer­tain temps. Et je ne suis pas là pour faire de la for­ma­tion pour un ap­pren­ti dé­pu­té. » ■

PHO­TO FLO­RIAN SALESSE

AM­BIANCE. Ilets. Da­niel Du­glé­ry est des­cen­du, calme, de son bu­reau de la mai­rie pour sa­luer ses sou­tiens et les in­vi­ter à la ferme des

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.