Quelques conseils pour lut­ter ef­fi­ca­ce­ment contre la chaleur

La Montagne (Vichy) - - Canicule - Mi­chèle Gar­dette

Il fait chaud de­puis dé­jà quelques jours et aux urgences du CHU de Cler­mont-Fer­rand, une di­zaine de pa­tients vic­times de la chaleur sont ad­mis au quo­ti­dien.

Des conseils simples per­mettent de pro­té­ger sa san­té et no­tam­ment celle des personnes les plus à risques. « On ne sup­porte pas les grandes cha­leurs aux âges ex­trêmes de la vie », rap­pelle le pro­fes­seur Jean­not Sch­midt, chef de pôle des urgences : les en­fants et les personnes âgées mais aus­si toutes les personnes dé­pen­dantes et celles pre­nant cer­tains trai­te­ments.

At­ten­tion, trai­te­ments

Pour tout un cha­cun, il est re­com­man­dé de : ne pas s’ex­po­ser aux heures les plus chaudes de la jour­née ; boire ré­gu­liè­re­ment de l’eau (un litre de plus que d’ha­bi­tude, soit deux litres) sans at­tendre d’avoir soif (pas d’al­cool) ; man­ger en quan­ti­té suf­fi­

sante (en trans­pi­rant, on perd de l’eau mais aus­si du sel) ; s’ha­biller de vê­te­ments cou­vrants et lé­gers ; se ra­fraî­chir et main­te­nir son lo­ge­ment frais (fer­mer fe­nêtres et vo­lets la jour­

née, les ouvrir le soir et la nuit s’il fait plus frais) ; don­ner ré­gu­liè­re­ment des nouvelles à ses proches et oser de­man­der de l’aide.

« Pour les personnes âgées, il est im­por­tant de

conseiller, lors­qu’elles sou­haitent se le­ver, par exemple, la nuit, de s’as­seoir un mo­ment avant de mar­cher, car la chaleur fai­sant bais­ser la ten­sion, le risque de chute est fort », pré­cise le mé­de­cin.

Toutes les personnes pre­nant des trai­te­ments fai­sant bais­ser la ten­sion, celles pre­nant des diu­ré­tiques (qui per­mettent d’éli­mi­ner eau et sel) ; celles pre­nant des psy­cho­tropes (qui mo­di­fient la sen­sa­tion de soif) ou des trai­te­ments contre les ma­ la­dies de Par­kin­son, le dia­bète, l’épi­lep­sie… doivent contac­ter leur mé­de­cin trai­tant.

« Lors de pé­riodes de fortes cha­leurs, il est es­sen­tiel que ces pa­tients adaptent leur trai­te­ment, voire les sus­pendent dans cer­tains cas », in­siste le pro­fes­seur Sch­midt. ■

PHO­TO FRAN­ÇOIS-XA­VIER GUTTON

RA­FRAέCHIS­SE­MENTS. Les en­fants de l’école Jean-Ma­cé, ve­nus en vi­site, ont ai­dé à la dis­tri­bu­tion des bois­sons, hier après-mi­di, à l’Eh­pad de l’Er­mi­tage, à Mou­lins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.