Il ad­met les coups de cou­teau mais nie l’in­ten­tion de tuer

La Montagne (Vichy) - - Région Faits Divers - Se­her Turk­men se­her.turk­men@cen­tre­france.com

Ka­rim Bel­kha­roub, 44 ans, com­pa­raît de­puis hier de­vant la cour d’assises de l’Al­lier, à Mou­lins, pour ten­ta­tive de meurtre.

Les faits re­montent au 4 mai 2014, dans le huis clos de l’ap­par­te­ment de l’ex­com­pagne de l’ac­cu­sé, place de la Co­mé­die, à Mont­lu­çon. Les se­cours la dé­couvrent gi­sant au sol, son corps por­tant plu­sieurs blessures consé­cu­tives à des coups de cou­teau. Elle met en cause son ex­com­pa­gnon. « Il re­con­naît avoir porté les coups de cou­teau mais in­dique ne pas avoir eu l’in­ten­tion de la tuer », rap­porte son avo­cat, Me Sa­mir Dris (Lyon).

Pour Me Re­naud Por­te­joie, par­tie ci­vile, l’in­ten­tion de tuer ne fait pas de doute au re­gard de « l’in­ten­si­té des coups et de leur nombre. Il y en a qua­torze, dont treize dans des zones lé­tales. Elle a eu deux côtes cas­sées, dont l’une a blo­qué la lame près de son coeur ».

« Compte te­nu de son ivresse, Ka­rim Bel­kha­roub est in­ca­pable d’ex­pli­quer ni le nombre ni la lo­ca­li­sa­tion des coups », ré­pond la dé­fense.

Les deux par­ties s’en­ten­ dent en re­vanche sur le contexte al­coo­li­sé de la soi­rée. Les deux pro­ta­go­nistes étaient ivres. La rai­son du dé­chaî­ne­ment de vio­lence est « né­bu­leuse », se­lon Me Re­naud Por­te­joie. Une his­toire d’al­cool, d’après Me Sa­mir Dris : la vic­time se se­rait « fâ­chée » car son client se­rait « al­lé boire de l’al­cool sans elle et au­rait tar­dé à ren­trer. Mais quand il s’est ren­du compte de la gra­vi­té des blessures, il lui a ten­du le té­lé­phone pour qu’elle ap­pelle les se­cours ».

Ver­dict at­ten­du ce soir

Au­jourd’hui, se­ront ana­ly­sées les ex­per­tises psy­chia­triques et psy­cho­lo­giques aux­quelles a été sou­mis l’ac­cu­sé et qui confirment l’al­té­ra­tion de son dis­cer­ne­ment, ce qui pour­rait ré­duire d’un tiers la peine en­cou­rue : trente ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle. Le ver­dict est at­ten­du en dé­but de soi­rée.

Ka­rim Bel­kha­roub est en dé­ten­tion pro­vi­soire de­puis le 6 mai 2014. Son ca­sier ju­di­ciaire com­porte dix­sept men­tions. Il a ain­si dé­jà été in­car­cé­ré une di­zaine d’an­nées. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.