Du­frègne choi­si­ra entre le dé­par­te­ment et Saint-Me­noux

La Montagne (Vichy) - - Elections Legislatives - Mat­thieu Ville­roy

Quels se­ront les man­dats que va conser­ver Jean-Paul Du­frègne ? De­puis di­manche soir, il en pos­sède quatre : dé­pu­té, conseiller départemental, ad­joint au maire de Saint-Me­noux, et pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes en Bo­cage Bour­bon­nais.

La loi sur le non­cu­mul des man­dats, dé­sor­mais ap­pli­cable, lui in­ter­dit, de toute fa­çon, d’exer­cer en même temps deux de ces res­pon­sa­bi­li­tés : celle de dé­pu­té et celle de pré­sident de com­mu­nau­tés de com­munes.

Il doit par ailleurs choi­sir entre conseiller mu­ni­ci­pal de Saint­Me­noux ou conseiller départemental.

Hier, le nou­veau dé­pu­té communiste de Mou­lins se re­fu­sait à rendre pu­blique sa dé­ci­sion. « J’ai, bien sûr, dé­jà eu cette ré­flexion. Et j’éclair­ci­rai la si­tua­tion très ra­pi­de­ment. » La loi pré­voit que sa dé­mis­sion doit être ef­fec­tive au plus tard dans le mois qui suit l’élec­tion. En clair, Jean­Paul Du­frègne a jus­qu’à fin juillet pour dé­mis­sion­ner de son man­dat en trop. Pour au­tant, le parlementaire ne de­vrait pas uti­li­ser tout ce laps de temps. « Ma dé­ci­sion se­ra prise et connue d’ici la mi­juillet. »

Qui se­ra pré­sident de la com’com ?

Un homme de­vrait jouer un rôle, Jean­Marc Dumont. Si Du­frègne dé­mis­sionne de l’hé­mi­cycle départemental, c’est le nou­veau maire de Tron­get qui va mé­ca­ni­que­ment de­ve­nir conseiller départemental. Il s’était pré­sen­té aux dé­par­te­men­tales, en mars 2015, comme son sup­pléant.

Le nom de Jean­Marc Dumont cir­cule, par ailleurs, pour suc­cé­der à Du­frègne à la présidence de la com­mu­nau­té de com­munes en Bo­cage Bour­bon­nais, dont il est dé­jà pre­mier vice­pré­sident. « Je ne ferme la porte à rien, es­ti­mait hier le maire de Tron­get. Mais nous de­vons en par­ler entre nous car plu­sieurs élus pré­sentent un bon pro­fil. »

Même si le nou­veau dé­pu­té de Mou­lins sou­haite vi­si­ble­ment lais­ser le temps au temps, on le voit mal faire un autre choix que ce­lui de res­ter au Conseil départemental. Ré­ponse dans les pro­chaines se­maines. ■

PHO­TO PHI­LIPPE BI­GARD

DI­MANCHE SOIR. Jean-Paul Du­frègne, lors du dé­pouille­ment du deuxième tour, dans sa com­mune de Saint-Me­noux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.