Le me­nu des pre­mières se­maines

La Montagne (Vichy) - - Elections Legislatives -

Ar­ri­vée des dé­pu­tés, consti­tu­tion des groupes par­le­men­taires, déclaration de po­li­tique générale d’Édouard Phi­lippe, ses­sion ex­tra­or­di­naire, pre­miers dé­bats : voi­ci le ca­len­drier des pro­chaines se­maines pour les élus des 11 et 18 juin.

• Ar­ri­vées et pre­mières trac­ta­tions. Après des éclai­reurs la se­maine dernière, les pre­miers élus du se­cond tour ont com­men­cé à ar­ri­ver dès hier à l’As­sem­blée pour s’en­re­gis­trer, prendre les pho­tos of­fi­cielles, ré­cu­pé­rer badge et mal­lette… Ils doivent cha­cun se voir at­tri­buer un bu­reau, consti­tuer leur équipe de col­la­bo­ra­teurs. Ces ar­ri­vées vont s’éche­lon­ner sur toute la se­maine.

En cou­lisses, les dis­cus­sions ont dé­jà dé­bu­té pour la consti­tu­tion des groupes par­le­men­taires. Les dé­pu­tés La France In­sou­mise et du PCF vont­ils sié­ger dans le même groupe ? Les dé­pu­tés de droite vont­ils res­ter en­semble ou se scin­der, avec une éman­ci­pa­tion des « construc­tifs » al­liés à cer­tains cen­tristes ? Le groupe Les Ré­pu­bli­cains doit se réunir de­main et dé­si­gner son chef de file.

Pour leur part, les dé­pu­tés LREM vont se re­trou­ver pour un « sé­mi­naire de co­hé­sion » le week­end pro­chain. Se­ront alors at­tri­bués les postes­clés, dont le pré­sident de groupe qui se­ra élu, les ques­teurs (char­gés de la ges­tion de l’As­sem­blée) ou les pré­si­dents de com­mis­sion. L’at­tri­bu­tion du « per­choir » de­vrait être abor­dée.

• Coup d’en­voi of­fi­ciel le 27 juin. La première séance dans l’hé­mi­cycle des dé­pu­tés de la XVe lé­gis­la­ture au­ra lieu le mar­di 27 juin, à par­tir de 15 heures. C’est alors que le pré­sident de l’As­sem­blée se­ra élu, au scrutin se­cret. Les groupes politiques se­ront of­fi­cia­li­sés.

Le len­de­main, se­ra consti­tué le bu­reau de l’As­sem­blée, sa plus haute ins­tance col­lé­giale, qui gère l’or­ga­ni­sa­tion de l’ins­ti­tu­tion, veille au res­pect de la dé­on­to­lo­gie, lève les im­mu­ni­tés par­le­men­taires…

Puis, le jeu­di 29 juin, se­ront com­po­sées huit com­mis­sions per­ma­nentes de l’As­sem­blée (Fi­nances, Lois, Af­faires so­ciales…). Les fau­teuils dans l’hé­mi­cycle se­ront par­ta­gés entre les groupes. En­fin, la confé­rence des pré­si­dents, qui réunit au­tour du pré­sident de l’As­sem­blée les chefs de file des groupes politiques et les pré­si­dents de com­mis­sion, fixe­ra un pre­mier ca­len­drier de tra­vail.

Elle pour­rait dé­ci­der de nouvelles règles, concer­nant no­tam­ment les séances ri­tuelles de ques­tions au gou­ver­ne­ment. Une seule par se­maine, et non deux comme ac­tuel­le­ment ?

• Déclaration de po­li­tique générale, dé­mar­rage des tra­vaux. Le Pre­mier mi­nistre de­vrait faire sa déclaration de po­li­tique générale la se­maine sui­vante, le mar­di 4 juillet. Elle se­ra sui­vie par un vote de confiance, qui est dé­jà lar­ge­ment ac­quis.

Les pre­mières ques­tions au gou­ver­ne­ment et l’examen des pre­miers textes dans l’hé­mi­cycle, après leur pas­sage en com­mis­sion, ne de­vraient in­ter­ve­nir qu’ul­té­rieu­re­ment, peut­être du­rant la se­maine du 10 juillet.

L’ordre du jour, en pé­riode de ses­sion ex­tra­or­di­naire, est fixé par le gou­ver­ne­ment. Au me­nu : sixième pro­lon­ga­tion (jus­qu’au 1er no­vembre) de l’état d’ur­gence post­at­ten­tats (qui, si­non, pren­drait fin mi­juillet), pro­jet de loi d’ha­bi­li­ta­tion du gou­ver­ne­ment à ré­for­mer par or­don­nances le Code du tra­vail, et pro­jet de loi pour « re­don­ner confiance dans la vie dé­mo­cra­tique ». Il y au­ra en outre un pro­jet de loi de rè­gle­ment du bud­get 2016.

L’As­sem­blée siè­ge­ra au moins jus­qu’au 4 août. ■

PHO­TO THIER­RY BOUGOT

PER­CHOIR. Qui pour suc­cé­der au so­cia­liste Claude Bar­to­lone à la présidence de l’As­sem­blée ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.