Les élèves font leur diag­nos­tic

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville - Yann Ter­rat vi­chy@cen­tre­france.com

Une nou­velle pro­mo­tion de l’IEQT de Vi­chy vient de sor­tit. Pour ob­te­nir leur di­plôme, ses quinze lau­réats ont éva­lué les risques liés à l’ac­ti­vi­té d’une en­tre­prise spé­ci­fique.

Ef­fec­tuer un diag­nos­tic com­plet des risques en­cou­rus par une en­tre­prise dans son ac­ti­vi­té, tel a été, dans les grandes lignes, la mis­sion de la quin­zaine d’étu­diants de l’ins­ti­tut eu­ro­péen de la qua­li­té to­tale (IEQT) de Vi­chy. La semaine pas­sée, dans les lo­caux de la CCI, le groupe ren­dait ses conclu­sions, après plu­sieurs mois de tra­vail.

Cette an­née, c’est l’en­tre­prise Le Do­maine de Li­magne à Chappes, spé­cia­li­sée dans le foie gras, qui avait été choi­sie. Re­par­tis en cinq groupes de trois, les étu­diants ni­veaux bac +5 se sont ré­par­tis les do­maines de com­pé­tences comme au­tant de thé­ma­tiques pour abor­der le risque en en­tre­prise dans sa glo­ba­li­té.

Aux risques pour la san­té, la sé­cu­ri­té, l’hy­giène ou la mal­veillance s‘ajou­

taient, cette an­née, d’autres thèmes plus contem­po­rains comme les risques liés à l’image.

Con­crè­te­ment, après une vi­site dans l’en­tre­prise, des en­tre­tiens, les groupes d’étu­diants ont ef­fec­tué un état des lieux pour éta­blir un constat. « Dans l’en­tre­prise de foie gras, il y a eu no­tam­ment deux vols de­puis le dé­but de l’an­née, ex­pli­quait Mar­tin Te­nart, un des élèves de la

pro­mo. Suite à ce­la nous avons pro­po­sé des solutions à l’en­tre­pre­neur. Il est libre de les suivre ou non. »

Don­nant-don­nant

Pour l’en­tre­prise et l’ins­ti­tut de for­ma­tion post­bac, c’est du don­nant­don­nant. La pre­mière pro­fite d’un diag­nos­tic com­plet et gra­tuit. La deuxième peut es­pé­rer l’em­bauche d’un de ses élèves dans la struc­ture. Mais si ce der­nier cas ne se pré­sente que trop ra­re­ment, faute de moyens, la per­ti­nence de l’étude est un trem­plin pour l’ave­nir. Se­lon l’IEQT, au moins 50 % des risques po­ten­tiels évo­qués par les élèves fi­nissent par ap­pa­raître. De quoi in­ci­ter à re­cru­ter ces fu­turs di­plô­més en Ma­na­ge­ment des risques. ■

PHO­TO YANN TER­RAT

REN­DU. Les étu­diants ont ren­du le tra­vail d’une an­née en­tière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.