Cris­tia­no Ro­nal­do, le grand bluff ?

Plu­sieurs spé­cia­listes du mer­ca­to sont for­mels : Cris­tia­no Ro­nal­do, in­quié­té par le fisc es­pa­gnol, a une in­fime chance de par­tir du Real Ma­drid.

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

De­puis que les mé­dias por­tu­gais et es­pa­gnols ont rap­por­té que Cris­tia­no Ro­nal­do, aga­cé d’être trai­té comme un « dé­lin­quant », en­vi­sage de quit­ter le club me­rengue, la ma­chine à ru­meurs s’est em­bal­lée. Mais cer­tains ac­teurs sont du­bi­ta­tifs.

« En tant qu’opé­ra­teur de mar­ché, je ne vois au­cune rai­son qu’il parte de Ma­drid, que ce soit au vu de ce qu’il gagne ­ sur le plan éco­no­mique ou des titres ­ ou de sa vo­lon­té de lut­ter avec (Lionel) Mes­si, de conti­nuer à jouer au top ni­veau. C’est dif­fi­cile de trou­ver ça ailleurs », es­time sous cou­vert d’ano­ny­mat un im­por­tant agent fran­çais.

Prix es­ti­mé au­tour de 110 M€

Les fuites dans la presse sur son « mal­être » sont­elles liées à sa convo­ca­tion le 31 juillet par la jus­tice es­pa­gnole en vue d’une mise en exa­men pour fraude fiscale pré­su­mée de VELLÉITÉ. Son âge (32 ans) se­rait, se­lon les ex­perts, un frein au dé­part de Cris­tia­no Ro­nal­do du Real Ma­drid vers un autre club.

14,7 mil­lions d’eu­ros ? Veut­il que le Real en­dosse tout ou par­tie du paie­ment de l’amende qu’il risque ? « Si ce qu’il re­cherche c’est que le Real Ma­drid paye son amende, et que nous

les so­cios al­lons le per­mettre… Eh bien il est mal bar­ré ! », dé­clare Na­bil Al­tu­rek, un des sup­por­ters­ac­tion­naires du club.

L’ob­jec­tif de CR7 se­rait­il de re­né­go­cier en po­si­tion de force un contrat pro­lon­gé en no­vembre der­nier jus­qu’en 2021, pour un sa­laire de 23,6 M€ net an­nuels ? Y ver­rait­il alors une preuve d’amour équi­va­lente à celle qu’en­voie ré­gu­liè­re­ment le Bar­ça à son grand ri­val Lionel Mes­si ?

Cris­tia­no est « beau­coup plus puis­sant et plus im­por­tant que tous ceux qui (sont) ici », a dé­jà com­men­cé à flat­ter Flo­ren­ti­no Pe­rez, pré­sident du Real, qui dit n’avoir re­çu au­cune offre pour son crack. Le boss du Real a par ailleurs confir­mé l’exis­tence d’une clause li­bé­ra­toire s’éle­vant à un mil­liard d’eu­ros. Pro­hi­bi­tive a prio­ri, elle ne re­flète pas le prix du mar­ché pour s’of­frir CR7.

L’Ob­ser­va­toire du foot­ball, un groupe de re­cherche rat­ta­ché au Centre in­ter­na­tio­nal d’étude du sport (CIES) de Neu­châ­tel (Suisse), l’es­time à 112,4 M€, d’après un al­go­rithme sur la va­leur de trans­fert de n’im­porte quel joueur évo­luant en Eu­rope.

Pour­quoi un tel écart ? C’est l’âge (32 ans) qui « plombe » la cote du Por­tu­gais en dé­pit de son pal­ma­rès XXL et son im­mense no­to­rié­té, et sur­tout l’im­pos­si­bi­li­té pour un ac­qué­reur de réa­li­ser « une plus­va­lue fi­nan­cière fu­ture », ex­plique Loïc Ra­ve­nel, cher­cheur au CIES.

Par­mi les tops­clubs eu­ro­ péens, seuls deux ou trois se­raient mal­gré tout ca­pables de le re­cru­ter qua­si­ment à perte. En­core fau­drait­il qu’ils en aient le pro­jet.

Et la Chine ?

Man­ches­ter Uni­ted, club le plus riche du monde avec une va­lo­ri­sa­tion de 3,095 mil­liards d’eu­ros en 2016 se­lon le ca­bi­net KPMG, a par exemple lar­ge­ment les moyens de ra­pa­trier son an­cien joueur, cé­dé en 2009 pour 94 M€. Mais se­lon plu­sieurs mé­dias an­glais et es­pa­gnols, le club man­cu­nien n’a pas l’in­ten­tion de for­mu­ler une offre, en rai­son no­tam­ment des re­la­tions ten­dues que Jose Mou­rin­ho a en­tre­te­nues avec CR7 lors de son pas­sage au Real (2010­2013).

Fait ra­ris­sime, le Bayern Mu­nich, ci­té comme des­ti­na­tion pos­sible par la Ga­zet­ta del­lo Sport, a for­mel­le­ment dé­men­ti « des ru­meurs in­fon­dées », « une fable ». Le Pa­ris SG des Qa­ta­ris des­sine une autre stra­té­gie : les noms d’Au­ba­meyang, Sanchez ou Mbap­pé sont évo­qués dans la presse.

Reste en­fin la Chine, ré­ser­voir à fan­tasmes. En dé­cembre der­nier, Jorge Mendes di­sait re­fu­ser une offre de 300 M€ avec un sa­laire de 100 M€. Pour l’ins­tant, CR7 a en­core trop faim de Bal­lon d’or pour pen­ser à une re­traite do­rée, se­lon les ob­ser­va­teurs. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.