Le PS n’est pas dis­po­sé à ac­cor­der sa confiance

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

JÉ­RÔME GUEDJ. « Il se­rait bien que le dé­bat de sa­me­di dise qu’on vote contre », a com­men­té, hier, l’ex-dé­pu­té.

La di­rec­tion du PS va pro­po­ser sa­me­di au Conseil na­tio­nal, le par­le­ment du par­ti, de se pro­non­cer contre le vote de la confiance au gou­ver­ne­ment d’Édouard Philippe dé­but juillet, alors que le par­ti se réunis­sait, hier, en bu­reau na­tio­nal.

« Ce qui res­sort c’est que le Par­ti so­cia­liste dans les condi­tions ac­tuelles ne pour­ra pas ac­cor­der sa confiance au gou­ver­ne­ment, puis­qu’il est clai­re­ment un par­ti d’op­po­si­tion à la po­li­tique me­née par Em­ma­nuel Ma­cron. Nous sou­hai­tons, j’ai l’im­pres­sion as­sez lar­ge­ment, que le vote du Conseil na­tio­nal de sa­me­di puisse le dire clai­re­ment et una­ni­me­ment », a dé­cla­ré l’an­

cien dé­pu­té Sébastien De­na­ja en sor­tant de Sol­fé­ri­no. La for­mu­la­tion pro­po­sée par la di­rec­tion pour­rait lais­ser la porte ou­verte à un vote d’abs­ten­tion des dé­pu­tés. « Il se­ra pro­po­sé que le fait de ne pas par­ti­ci­per à la ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle se tra­duise par le non­vote de la confiance », a ex­pli­qué l’ex­dé­pu­té Jé­rôme Guedj.

« Il se­rait bien que le dé­bat de sa­me­di dise qu’on vote contre », a pré­ci­sé l’an­cien fron­deur. Une po­si­tion dé­fen­due par plu­sieurs autres re­pré­sen­tants de l’aile gauche du par­ti : Laurent Bau­mel, Em­ma­nuel Mau­rel, François Kal­fon, Guillaume Ba­las, Gé­rard Fi­loche, Luc Carvounas… ■

PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.