Un re­nard « ma­man poule »

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités La Bourse - DR

« Le Grand Mé­chant Re­nard et autres contes » s’ins­pire de la bande des­si­née de Ben­ja­min Ren­ner qui a rem­por­té le Fauve Jeu­nesse l’an der­nier à Angoulême.

Pour trans­po­ser sa BD l’au­teur a fait ap­pel à Pa­trick Im­bert avec qui il avait réalisé l’adap­ta­tion du ro­man de Daniel Pen­nac Er­nest et Cé­les­tine, Cé­sar 2013 du meilleur film d’ani­ma­tion.

Ceux qui pensent que la cam­pagne est un lieu calme et pai­sible se trompent, on y trouve des ani­maux par­ti­cu­liè­re­ment agi­tés, un Re­nard qui se prend pour une poule, un La­pin qui fait la ci­gogne et un Ca­nard qui veut rem­pla­cer le Père Noël…

Dans le pre­mier ré­cit, Un bé­bé à li­vrer, un Ca­nard et un La­pin be­nêts prennent la route pour ra­me­ner Pauline, un bé­bé aban­don­né par une Ci­gogne, chez ses pa­rents. En com­pa­gnie du Co­chon qui s’in­quiète de les lais­ser s’oc­cu­per d’un en­fant, ils ren­contrent plu­sieurs obs­tacles qui rendent le voyage plus com­pli­qué que pré­vu. La deuxième par­tie donne son nom au film : Le Grand Mé­chant Re­nard. Alors que le Re­nard ne par­vient pas à ef­frayer qui que ce soit à la fer­ GRA­PHISME. Si­gné Ren­ner.

me, il dé­cide de vo­ler des oeufs afin de lais­ser les pous­sins s’en­grais­ser avant de les man­ger avec le Loup. Mais quelle n’est pas sa sur­prise lorsque les oeufs éclosent et que les pous­sins se per­suadent qu’il s’agit de leur ma­man ! Dans Il faut sau­ver Noël, le Ca­nard et le La­pin per­sua­dés d’avoir tué le Père Noël dé­cident de le rem­pla­cer. ■

➔ Le Grand Mé­chant Re­nard et autres contes. Film d’ani­ma­tion de Ben­ja­min Ren­ner. France (1h20)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.