Ro­nal­do ré­pond sur le ter­rain et douche la Rus­sie

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale - MOS­COU (Ot­kry­tie Are­na).

« Je suis ici et on se calme » : la ges­tuelle de Cris­tia­no Ro­nal­do pour cé­lé­brer le but de la vic­toire du Por­tu­gal, hier contre la Rus­sie (1-0) en Coupe des Confédérations, ne si­gni­fiait pas autre chose, comme une ré­ponse à la tem­pête mé­dia­tique qu’il tra­verse.

« CR7 » a fê­té son but en poin­tant son doigt d’abord sur sa poi­trine, puis sur le sol, et en fai­sant en­fin des deux mains le geste si­gni­fiant « on se calme », avant de réa­li­ser sa cé­lé­bra­tion ha­bi­tuelle, comme pour in­sis­ter « je suis ici, donc le reste ne compte pas ».

Ce lan­gage cor­po­rel va faire cou­ler beau­coup d’encre, alors que l’in­té­res­sé n’a tou­jours pas dit un mot de­puis que son nom noir­cit les pages de tous les jour­naux. RO­NAL­DO. Le Por­tu­gais a ou­vert son comp­teur de buts.

La mé­gas­tar conti­nue donc d’igno­rer le fra­cas des ru­meurs sur son éven­tuelle en­vie de quit­ter le Real Ma­drid et la tour­mente mé­dia­ti­co­ju­di­ciaire après la plainte du Tri­bu­nal de Ma­drid pour fraude fis­cale pré­su­mée de 14,7 mil­lions d’eu­ros.

Mar­di, le qua­druple Bal­lon d’Or a été convo­qué le 31 juillet par la jus­tice es­pa­gnole en vue d’une mise en exa­men dans ce dos­sier. Mer­cre­di, CR7 marque et ré­pond, à sa ma­nière.

A Mos­cou, grâce à lui, les cham­pions d’Eu­rope ont fait une ex­cel­lente opé­ra­tion avec cette pre­mière vic­toire de l’his­toire du Por­tu­gal sur le sol russe.

Ex­cel­lente opé­ra­tion spor­tive et de com­mu­ni­ca­tion, donc, pour leur icône. Dès la 8e mi­nute de jeu, Ro­nal­do a re­pris vic­to­rieu­se­ment de la tête au deuxième po­teau un long centre de Guer­rei­ro, trom­pant ain­si Akin­feïev qui fê­tait sa 100e sé­ lec­tion. Le por­tier s’est en­suite mon­tré à son avan­tage, mais la dé­faite était là.

Lors du pre­mier match du Por­tu­gal, di­manche face au Mexique (2­2), CR7 avait dé­li­vré une passe dé­ci­sive pour le pre­mier but si­gné Qua­res­ma. Per­tur­bé lui ? Cer­tai­ne­ment pas.

Le crack du Real a dans l’en­semble été le prin­ci­pal pro­ta­go­niste du match. S’il a mar­qué le but de la vic­toire, il a aus­si bu­té sur Akin­feïev après avoir ef­fa­cé Va­sin d’un pas­se­ment de jambes (32e), man­qué le cadre de la tête alors que le gar­dien avait dé­ser­té sa cage (63e) et trop en­le­vé une frappe en bonne po­si­tion (65e). Point noir pour la sé­lec­tion, la sor­tie sur blessure de Guer­rei­ro. Le sé­lec­tion­neur Fer­nan­do San­tos crai­gnait, hier soir, qu’il ne se soit cas­sé la jambe. ■

➔ Ré­sul­tat et pro­gramme. Hier, Mexique 2 - Nou­velle-Zé­lande 1. De­main, à 17 heures : Ca­me­roun - Aus­tra­lie et à 20 heures : Al­le­magne - Chi­li. Mi-temps : 1-0. Ar­bitre : G. Roc­chi (Ita.). Por­tu­gal : Cris­tia­no Ro­nal­do (8e).

Rus­sie : Glu­sha­kov (27e), Dz­hi­kiya (72e), Sa­me­dov (77e). Por­tu­gal : Pepe (57e), Sil­va (71e).

Akin­feev (cap.) - Sa­me­dov, Dz­hi­kiya, Va­sin, Kou­dria­chov (Bu­kha­rov, 83e), Kom­ba­rov (Po­loz, 68e) - Go­lo­vin, Shi­sh­kin (Ero­khin, 46e), Glu­sha­kov, Zhir­kov - Smo­lov.

Rui Pa­tri­cio - Cé­dric, Pepe, Bru­no Alves, Guer­rei­ro (Eli­seu, 65e) - Sil­va, Car­val­ho, Adrien Sil­va (Da­ni­lo, 82e), An­dré Gomes - An­dré Sil­va (Gel­son, 78e), Ro­nal­do (cap.).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.