Sur une route bien dé­ga­gée

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Les bas­ket­teuses fran­çaises sont sur une route bien dé­ga­gée vers le po­dium de l’Euro grâce à leur pre­mier tour sans faute : pro­chaine étape, un quart de fi­nale abor­dable contre la Slo­va­quie, ce soir (20 h 30), à Prague.

L’ad­ver­saire at­ten­du était l’Ukraine, mais hier en bar­rage, pen­dant que les Bleues pro­fi­taient du jour de re­pos sup­plé­men­taire oc­troyé aux vain­queurs de poule, les Slo­vaques ont créé la surprise en s’im­po­sant lar­ge­ment (82­68).

Une bonne af­faire ? « Je n’ai pas en­vie de pen­ser comme ça, c’est avec ce genre de rai­son­ne­ment qu’on peut se faire pié­ger », coupe En­dy Miyem, la Fran­çaise la plus ré­gu­lière de­puis le dé­but de la com­pé­ti­tion.

Face à ce ri­val, les Bleues par­ti­ront un peu dans l’in­con­nu. Elles n’ont ren­con­tré ce pays qu’une fois de­puis huit ans, lors d’un match ami­cal ga­gné en 2015. Ce jour­là, la joueuse slo­vaque la plus dan­ge­reuse, Zu­za­na Zir­ko­va, n’était pas là.

Cette me­neuse, âgée de 37 ans, trois fois vain­ QUARTS. Les co­équi­pières de Tchat­chouang doivent pas­ser l’obs­tacle slo­vaque ce soir.

queur de l’Eu­ro­ligue avec les clubs de Ru­zom­be­rok (Slo­va­quie) et Br­no (Ré­pu­blique tchèque) entre 1999 et 2006, joue en­core un rôle dé­ter­mi­nant. C’est elle qui a éli­mi­né l’Ukraine presque toute seule en bar­rage en mar­quant 31 points, dont 7 pa­niers à trois points. Les Fran­çai­

ses savent qui ci­bler en dé­fense. L’autre ad­ver­saire se­ra le stress, tou­jours im­por­tant dans ce mo­ment­clef de tout cham­pion­nat. « C’est un match à la vie, à la mort. Si vous pas­sez, vous vous ou­vrez la porte vers de belles choses. Si vous per­dez, tous vos rêves s’en­volent », sou­ligne l’ar­rière Gaëlle Skre­la.

Les Bleues de­vront aus­si soi­gner le re­bond. C’est en lais­sant trop de deuxièmes chances qu’elles ont souf­fert au pre­mier tour contre la Slo­vé­nie (70­68), la Ser­bie (73­57) et la Grèce (7063), avant de l’em­por­ter en fin de match grâce à leur pro­fon­deur de banc.

Se qua­li­fier pour le Mon­dial 2018

En pas­sant l’obs­tacle slo­vaque, les Fran­çaises rem­pli­raient leur pre­mier ob­jec­tif du tour­noi : se qua­li­fier pour le Mon­dial 2018 en Es­pagne. Sur la marche sui­vante, elles re­trou­ve­ront peut­être les Grecques, qui ont éli­mi­né la Rus­sie. Si­non, ce se­ra la Tur­quie.

Dans l’autre moi­tié du ta­bleau, l’Es­pagne semble bien es­seu­lée de­puis la chute de la Ser­bie, te­nante du titre, en bar­rage contre la sur­pre­nante Let­to­nie. L’Ita­lie et la Bel­gique s’af­frontent dans l’autre quart.

Dans ces condi­tions, pour­quoi ne pas rê­ver d’un nou­veau France ­ Es­pagne en fi­nale. Il s’agi­rait d’une re­vanche de celle de l’Euro 2013, où les Bleues s’étaient fait souf­fler l’or de­vant leur pu­blic. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.