Mé­zard : « Marque de confiance »

La Montagne (Vichy) - - Nouveau Gouvernement - Propos re­cueillis par Gilles Lal­loz

« La ques­tion de la co­hé­sion ter­ri­to­riale a tou­jours été un su­jet dont je me suis beau­coup oc­cu­pé en tant que par­le­men­taire. Mes an­nées d’élu lo­cal vont m’être utiles. » Juste avant d’al­ler faire la passation de pou­voir, hier soir, avec son ami Ri­chard Fer­rand, homme qu’il ap­pré­cie et qu’il avait fait venir à Aurillac pen­dant la cam­pagne pré­si­den­tielle, l’Au­rilla­cois Jacques Mé­zard (PRG) a ré­agi à sa no­mi­na­tion, dans le gou­ver­ne­ment Phi­lippe 2, en tant que mi­nistre de la Co­hé­sion des Ter­ri­toires. De­puis le 17 mai, il oc­cu­pait la fonc­tion de l’Agri­cul­ture et de l’Ali­men­ta­tion : « Jusque-là, je m’étais plon­gé à fond dans les dos­siers agri­coles et j’ai été passionné par cette pre­mière mission. J’ai d’ailleurs com­mu­ni­qué ce mer­cre­di ma­tin sur les paie­ments de la PAC (Po­li­tique agri­cole com­mune), un su­jet que j’ai fait avan­cer et mon pas­sage au mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture ne m’au­ra pas été in­utile. C’est une marque de confiance du pré­sident de la Ré­pu­blique de me confier ce nou­veau mi­nis­tère ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.