L’Eu­rope trans­pire sous la ca­ni­cule

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Une bonne par­tie de l’Eu­rope trans­pi­rait hier sous l’ef­fet d’une ca­ni­cule pré­coce, la plus forte de­puis 2005 en France tan­dis que Londres se pré­pa­rait à la jour­née la plus chaude de­puis 1976 et que le Por­tu­gal lut­tait tou­jours contre un in­cen­die meur­trier.

En France, une ca­ni­cule in­édite de­puis douze ans, com­men­cée di­manche, était pré­vue jus­qu’à au­jourd’hui in­clus, avec des pics à 37° at­ten­dus hier. Un homme a été re­trou­vé noyé mar­di après avoir vou­lu se ra­fraî­chir dans la Loire. Les au­to­ri­tés ont ins­tal­lé un nu­mé­ro d’ap­pel gra­tuit et pris des me­sures pour les plus vul­né­rables, comme les per­sonnes âgées. En cette pé­riode d’exa­mens sco­laires, elles ont de­man­dé de pro­po­ser de l’eau aux can­di­dats.

À Pa­ris et sa ban­lieue, des parcs res­tent ou­verts 24h/24 pour se ra­fraî­chir. La cha­leur en­traîne une pol­lu­tion à l’ozone, no­tam­ment dans le sud et en ré­gion pa­ri­sienne avec des res­tric­tions de cir­cu­la­tion au­to­mo­bile. Les agri­cul­teurs sont vi­gi­lants, d’au­tant que deux­tiers POR­TU­GAL. Un dra­ma­tique in­cen­die frappe le pays.

des nappes phréa­tiques af­fichent dé­jà un ni­veau anor­ma­le­ment bas.

In­cen­die meur­trier, route fon­due et neige !

Au Por­tu­gal, la vague de cha­leur de la se­maine der­nière s’at­té­nuait, ce qui de­vrait fa­ci­li­ter le tra­vail des plus de mille pom­piers lut­tant tou­jours contre le feu dans le centre où un in­cen­die dé­bu­té sa­me­di, à Pe­dro­gao Grande en pleine ca­ni­cule, a fait au moins 64 morts et 157 bles­sés dans la pire ca­tas­trophe de l’his­toire ré­cen­

te du pays. Quatre ré­gions du nord et du centre ont été pla­cées hier en alerte jaune, ni­veau le plus bas d’une échelle de trois.

En Es­pagne, après plu­sieurs jours de ca­ni­cule la se­maine der­nière, la di­rec­tion de la Pro­tec­tion ci­vile a aver­ti hier d’une nou­velle hausse des tem­pé­ra­tures no­tam­ment dans le nord et le nord­est, avec des pics à 40° at­ten­dus dans le sud. Se­lon l’agence na­tio­nale de mé­téo­ro­lo­gie, le prin­temps a été le plus chaud de­puis 1965, avec une tem­pé­ra­ture moyenne de 15,4 °C soit 1,7 °C de plus que les moyennes sai­son­nières.

En Grande­Bre­tagne, des pics à 34° étaient at­ten­dus à Londres et hier pour­rait être la jour­née de juin la plus chaude de­puis 1976. Les or­ga­ni­sa­teurs des pres­ti­gieuses courses hip­piques d’As­cot en­vi­sa­geaient même un as­sou­plis­se­ment in­édit du strict code ves­ti­men­taire. Le re­vê­te­ment d’une route a fon­du mar­di près de Londres.

Aux Pays­Bas, où les 35° de­vraient être dé­pas­sés au­jourd’hui, un plan na­tio­nal contre les ef­fets de la cha­leur sur­tout chez les per­sonnes âgées a été dé­clen­ché lun­di. Des pro­blèmes tech­niques ont per­tur­bé les trains.

En Bel­gique, les agri­cul­teurs s’in­quiètent de la sé­che­resse qui sé­vit de­puis plu­sieurs mois, évo­quant le spectre de 1976. Le ni­veau trop bas dans plu­sieurs cours d’eau frustre les ama­teurs de kayaks.

En Rus­sie, une vague de cha­leur frap­pait la Si­bé­rie avec jus­qu’à 37 de­grés at­ten­dus hier à Kras­noïarsk, se­lon la té­lé­vi­sion Per­vy Ka­nal. Mais à Mour­mansk (nord), il nei­geait. ■

PHOTO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.