Mac Lean re­pris par un groupe al­le­mand

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville - Laurent Ber­nard

Le fa­bri­cant d’iso­la­teurs en ma­té­riau com­po­site est re­pris par le lea­der mon­dial de la ré­gu­la­tion des trans­for­ma­teurs, lui of­frant de belles pers­pec­tives de crois­sance.

C’est ce qu’on ap­pelle un mar­ché de niche : le groupe al­le­mand Rein­hau­sen, ba­sé à Ra­tis­bonne, dans le sud de l’état fé­dé­ral, est lea­der mon­dial de la ré­gu­la­tion des trans­for­ma­teurs de puis­sance.

La se­maine pas­sée, ce groupe fa­mi­lial comp­tant 3.300 col­la­bo­ra­teurs pour un chiffre d’af­faires de 750 mil­lions d’eu­ros, est de­ve­nue pro­prié­taire de Mc Lean po­wer France. Ins­tal­lé dans l’ag­glo­mé­ra­tion de Vi­chy (à Cus­set et Saint­Yorre), cette so­cié­té fa­brique des iso­la­teurs creux en com­po­site.

Les sa­la­riés conser­vés

Une ac­ti­vi­té qui in­té­resse au plus haut point Rein­hau­sen, car elle lui per­met d’élar­gir sa gamme de pro­duits et ain­si d’ac­com­pa­gner un sec­teur d’ac­ti­vi­té en pleine ex­pan­sion : CUS­SET. Outre l’an­cienne usine Ma­nu­rhin des Graves, Mc Lean pos­sède une autre usine, à SaintYorre.

ce­lui des iso­la­teurs en com­po­site. Ce mar­ché est en ef­fet por­té par le rem­pla­ce­ment des équi­pe­ments en cé­ra­mique par des ma­té­riaux nou­velle gé­né­ra­tion.

En in­té­grant Mc Lean France, jus­qu’ici dé­te­nu par des ca­pi­taux amé­ri­cains, le groupe al­le­mand in­tègre une deuxième tech­no­lo­gie d’in­jec­tion de si­li­cone lui ou­vrant des pers­pec­tives de dé­ve­lop­pe­ment… ain­si qu’aux deux sites de Cus­set et Saint­Yorre. Les­quels sont ca­pables de fa­bri­quer des grandes pièces de douze mètres, per­met­tant à Rein­hau­sen d’ac­cé­der au mar­ché de l’ul­tra haute ten­sion.

Dans cette tran­sac­tion, il y a au moins deux autres bonnes nou­velles. La pre­mière, c’est que l’en­semble des 70 sa­la­riés sont conser­vés, comme l’ont confir­mé les di­ri­geants du groupe al­le­mand, mer­cre­di, lors d’une confé­rence de presse or­ga­ni­sée par Vi­chy Com­mu­nau­té, en pré­sence de Jo­seph Gaillard, vice­pré­sident en charge du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, et des re­pré­sen­tants du co­mi­té d’ex­pan­sion éco­no­mique. L’autre bonne nou­velle, c’est que des pers­pec­tives de dé­ve­lop­pe­ment, donc d’em­bauches, sont réelles sur les deux sites bour­bon­nais, ont as­su­ré les di­ri­geants al­le­mands.

In­ves­tis­se­ments sûrs… mais pas chif­frés

Les re­pré­sen­tants de Rein­hau­sen n’ont tou­te­fois pas sou­hai­té ré­pondre à d’autres ques­tions, no­tam­ment sur la si­tua­tion ac­tuelle de l’en­tre­prise. « Tant que la si­tua­tion n’a pas été éva­luée », a éga­le­ment in­sis­té Mar­cus Hart­mann, le res­pon­sable des deux sites, il lui est im­pos­ sible de don­ner une in­di­ca­tion sur le mon­tant des in­ves­tis­se­ments qui se­ront réa­li­sés. Mais c’est une cer­ti­tude, il y en au­ra.

Même ré­ponse sur la pos­si­bi­li­té de conser­ver, ou pas, les deux sites dis­tants de seule­ment quelques ki­lo­mètres ou de les re­grou­per sur un seul. ■

PHOTOS ÉMERIC ENAUD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.