Six ma­ti­nées d’école de quatre heures

La Montagne (Vichy) - - Le Fait Du Jour -

« Si l’on veut res­pec­ter les rythmes bio­lo­giques de l’en­fant, la se­maine d’école idéale se­rait de six ma­ti­nées de quatre heures du lun­di au sa­me­di », as­sure Claire Le­conte, pro­fes­seur en psy­cho­lo­gie de l’édu­ca­tion et cher­cheur en chro­no­bio­lo­gie. De­puis 1981, elle s’in­té­resse à « l’amé­na­ge­ment des temps de l’en­fant » et donne par­tout des confé­rences. Elle ac­com­pagne aus­si des col­lec­ti­vi­tés dans la construc­tion de leur pro­jet édu­ca­tif de ter­ri­toire. Dé­jà op­po­sée à la sup­pres­sion du sa­me­di ma­tin d’école, Claire Le­conte n’est pas fa­vo­rable au re­tour en grâce de la se­maine de quatre jours « qui, en in­tro­dui­sant une rup­ture dans la se­maine, ne res­pecte pas le be­soin de ré­gu­la­ri­té édu­ca­tive in­dis­pen­sable aux en­fants ». « Pa­rents, en­sei­gnants et même mé­de­cins connaissent mal les rythmes bio­lo­giques de l’en­fant et l’im­por­tance de res­pec­ter une ré­gu­la­ri­té dans l’heure du cou­cher pour le bien-être de l’en­fant et la qua­li­té de ses ap­pren­tis­sages et ce tout au long de la se­maine, y com­pris pen­dant les pe­tites va­cances ». La cher­cheuse pré­co­nise de mieux ré­par­tir les heures de cours et de « ne pas re­tar­der l’heure de dé­mar­rage de la classe au-de­là de 8 h 30 ». De même, « les ma­ti­nées de­vraient être plus longues (3 h 30 à 4 heures dans l’idéal) que les après-mi­di (deux heures) pour faire bé­né­fi­cier les en­fants de la clar­té de leur es­prit ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.