La France vou­drait se ras­su­rer

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Sau­ver les meubles. Bat­tu dans les grandes lar­geurs à deux re­prises, le XV de France dis­pute un der­nier test face à l’Afrique du Sud, au­jourd’hui à Jo­han­nes­burg (17 h 05, Ca­nal+), pour égayer a mi­ni­ma sa tour­née de juin, d’ores et dé­jà mo­rose.

Ce­la de­vait être la sé­rie de la pro­gres­sion, après des tests de no­vembre et un Tour­noi des Six Na­tions 2017 ju­gés plu­tôt en­cou­ra­geants sur la route de la ré­demp­tion.

Elle ne le se­ra a pas à l’heure du bi­lan : en pleine re­cons­truc­tion, les Spring­boks ont ins­crit soixante­qua­torze points en deux matchs à des Bleus bien pâ­lots (37­14 puis 37­15). Dans la li­gnée de toutes les ré­centes tour­nées ou presque (trois vic­toires en seize matchs de­puis dix ans).

Le sé­lec­tion­neur Guy No­vès, dont le bi­lan, proche de l’équi­libre avant de prendre l’avion, penche dé­sor­mais fran­che­ment du mau­vais cô­té (sept vic­toires pour dix dé­faites), a lui vu « une pro­gres­sion ».

Le pre­mier test com­plè­te­ment man­qué au ni­veau

de l’en­ga­ge­ment a ain­si été sui­vi d’un deuxième de meilleure fac­ture, mais qui a re­mis au jour toutes les in­suf­fi­sances tech­niques et ath­lé­tiques de l’équipe.

« La pro­gres­sion est réelle, et vous êtes as­sez grands pour le voir, si vous en avez en­vie, a­t­il ain­si sou­li­gné de­vant la presse. En termes de rug­by, même si fin juin c’est plus com­pli­qué à ce mo­ment de la sai­son, je sens une vraie évo­lu­tion. Elle a été re­mise en ques­tion parce qu’on prend des es­sais que l’on pour­rait évi­ter. »

En at­ten­dant, il y a une tour­née à sau­ver. Les Bleus y croient, pas ré­si­

gnés : « Il y a plus de la frus­tra­tion que du fa­ta­lisme. Car on ne sent pas un tel écart » avec l’Afrique du Sud, a ex­pli­qué Rat­tez.

Peuvent­ils seule­ment le faire, avec une équipe qua­si in­chan­gée (trois re­touches, dont une sur bles­sure) en conclu­sion d’une se­maine plus calme, où le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion Ber­nard La­porte n’est pas ve­nu, comme la pré­cé­dente, leur rap­pe­ler leurs de­voirs d’in­ter­na­tio­naux ?

Ré­ponse au­jourd’hui à l’El­lis Park, où le XV de France ne s’est ja­mais in­cli­né en quatre ren­contres. ■

RÉ­AC­TION. Les Bleus comp­te­ront no­tam­ment sur le jeune Pe­naud pour es­sayer d’in­ver­ser la ten­dance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.