Avec Paul Ber­nar­do­ni à Mende Vil­taïs veut fi­nir sur une vic­toire

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Laurent Cla­mut Ra­phaël Ro­chette ra­phael.ro­chette@cen­tre­france.com

Avant de prendre la di­rec­tion de Mende, de­main, pour un stage de six jours, le Cler­mont Foot a ob­te­nu le prêt du gar­dien des Gi­ron­dins, Paul Ber­nar­do­ni. Un concur­rent pour Meh­di Jean­nin.

La ru­meur com­men­çait à da­ter, mais elle était donc fon­dée. Ap­pa­rue dès le mois de mai, la pos­si­bi­li­té de voir dé­bar­quer Paul Ber­nar­do­ni s’est concré­ti­sée hier, avec l’an­nonce du prêt (sans op­tion d’achat) du jeune gar­dien des Gi­ron­dins.

Mal­gré son jeune âge (20 ans), le por­tier for­mé à Troyes ar­rive en Auvergne avec du vé­cu dans ses ba­gages. Cham­pion d’Eu­rope U19 avec l’équipe de France l’été der­nier, il vient de dis­pu­ter la Coupe du monde U20, en Co­rée du Sud. Hui­tième de fi­na­liste avec la sé­lec­tion de Lu­do­vic Ba­tel­li, il a dis­pu­té deux matchs, face au Viet­nam (4­0) et la Nou­velle­Zé­lande (2­0).

En club, il a joué 21 ren­contres de Ligue 1, d’abord avec Troyes puis avec les Gi­ron­dins. Bar­ré par Jé­rôme Prior puis par le re­tour de bles­sure de Cé­dric Car­ras­so, il n’a pas joué la moindre mi­nute avec les pros la sai­son der­nière, se can­ton­nant aux ren­contres de la ré­serve.

En Ligue 2, il re­trou­ve­ra un ni­veau où il n’a dis­pu­té qu’une ren­contre avec Troyes... Face au Cler­mont Foot, en mars 2015, pour un suc­cès de l’Es­tac 2­0. En Auvergne, le por­tier d’1,90 m vou­dra faire gon­ fler ce temps de jeu, et s’im­pose dé­jà comme un vrai concur­rent à Meh­di Jean­nin, le ti­tu­laire dans les buts du CF63 de­puis qua­si­ment trois sai­sons.

Ber­nar­do­ni pour­ra en tout cas faire plus ample connais­sance avec ses nou­veaux co­équi­piers lors du stage, qui dé­bute de­main à Mende. Moins d’une se­maine après la re­prise de l’en­traî­ne­ment, Co­rinne Diacre et ses hommes filent vers la Lo­zère, dans un en­droit fa­mi­lier, qui ac­cueille le Cler­mont Foot pour le troi­sième été de rang.

Un Bré­si­lien à l’es­sai

Dans la val­lée du Lot, les Cler­mon­tois pour­sui­vront sur le même rythme que lors de la pre­mière se­maine, à rai­son de deux séances quo­ti­diennes. Un gros tra­vail phy­sique est éga­le­ment à pré­voir, alors que le vo­let tac­tique de­vrait gar­nir un peu plus le me­nu des joueurs à par­tir de la troi­sième se­maine.

Point d’orgue de cette sé­quence, le pre­mier match de pré­pa­ra­tion, face à Lyon­Du­chère, au­ra lieu sa­me­di 1er juillet (18 heures, stade des Gra­vanches, à Cler­mont). À cette oc­ca­sion, Co­rinne Diacre compte don­ner du temps de jeu à tous les joueurs.

Par­mi eux, un mi­lieu de ter­rain bré­si­lien, Jef­fer­son Reis De Je­sus. Pas­sé par la D2 de son pays, le joueur de 21 ans est à l’es­sai de­puis jeu­di. ■ As­su­ré de fi­nir sur le po­dium de la Coupe du monde d’en­du­rance, en su­per­stock, Ya­ma­ha Vil­taïs Ex­pé­rience es­père se rap­pro­cher du titre, en s’im­po­sant ce soir aux 8 Heures du Slo­va­kia Ring, près de Bra­ti­sla­va.

Le Team Ya­ma­ha Vil­taïs Ex­pé­rience n’est pas en ter­rain de connais­sance, cette se­maine près de Bra­ti­sla­va. C’est dans un dé­cor in­ha­bi­tuel, le Slo­va­kia Ring, que l’écu­rie mou­li­noise va dis­pu­ter au­jourd’hui, sur 8 heures de course, la 4e manche du cham­pion­nat du monde d’en­du­rance, la der­nière pour les équi­pages qui roulent comme elle en ca­té­go­rie su­per­stock (STT).

« Al­ler cher­cher une pre­mière vic­toire »

Un fi­nal dont les Mou­li­nois es­pèrent qu’il leur ré­ser­ve­ra de bonnes sur­prises. Vil­taïs est d’ores et dé­jà as­su­ré de fi­nir sur le po­dium, en étant hors de por­tée du 4e du clas­se­ment. L’en­jeu, pour la Ya­ma­ha 333, se­ra d’amé­lio­rer son ac­tuelle 3e place.

« On a les mêmes ob­jec­tifs qu’en dé­but d’an­née », STAND. Der­nière sor­tie en Mon­dial pour Vil­taïs.

an­nonce Yan­nick Lu­cot, le team ma­na­ger de Vil­taïs Ex­pé­rience. « On veut al­ler cher­cher une pre­mière vic­toire sur une course du Mon­dial. En cham­pion­nat, on peut pas­ser à la 2e place, être vice­cham­pion du monde. C’est jouable à la ré­gu­lière (Vil­taïs ac­cuse 6 points de re­tard sur le Ta­ti Team, ndlr). On sait que notre équi­page est plus ra­pide que la Ka­wa

n° 4. » L’équipe mou­li­noise s’est dé­pla­cée en Slo­va­quie avec son trio ha­bi­tuel de pi­lotes, com­po­sé de l’Icau­nais Axel Mau­rin, du Belge Bas­tien Ma­ckels et du jeune Al­le­mand Flo­rian Alt.

Ils se sont re­layés pen­dant dix heures au gui­don de la 333, mar­di, sur le long tra­cé (6 km) que dé­cou­vrait leur équipe. « Comme c’était un cir­cuit qu’on ne connais­sait pas, c’était im­por­tant qu’on ait une vraie jour­née de rou­lage, ex­plique Yan­nick Lu­cot. On a pu es­sayer nos ré­glages, confi­gu­rer la mo­to le mieux pos­sible avec les pneus Mi­che­lin. » Tout ce tra­vail a été va­li­dé aux es­sais qua­li­fi­ca­tifs, Vil­taïs se clas­sant 2e en STT der­rière Mo­to Ain.

Place dé­sor­mais à la course dont le dé­part se­ra don­né à 14 heures. Yan­nick Lu­cot en es­père une bonne sur­prise. Il se dit qu’ « avec l’aide du sort », la 333 pour­rait re­faire son re­tard sur le lea­der, la Ya­ma­ha 96 de Mo­to Ain, 12 points de­vant. « Les coups du sort, ça existe en en­du­rance, rap­pelle­t­il. On n’en a pas été à l’abri pen­dant quelques courses. Les mouches peuvent chan­ger d’âne, on ne sait ja­mais. » ■

1. Mo­to Ain (Ya­ma­ha), 2’04”939 ; 2. Ya­ma­ha Vil­taïs Ex­pé­rience, 2’05”448 ; 3. Voelk­per NRT48 (BMW), 2’05”828.

1. Mo­to Ain CRT (Ya­ma­ha), 63 points ; 2. Ta­ti Team Beau­jo­lais Ra­cing (Ka­wa­sa­ki), 57 pts; 3. Ya­ma­ha Vil­taïs Ex­pé­rience, 51 pts ; 4. Voelk­per NRT48 (BMW), 25 pts.

PHO­TO REYGONDEAU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.