Ac­cueil frais aux pro­po­si­tions de May

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

L’Union eu­ro­péenne a fraî­che­ment ac­cueilli, hier, les pro­po­si­tions bri­tan­niques qua­li­fiées d’« équi­tables et sé­rieuses » par The­re­sa May et vi­sant à pro­té­ger les ex­pa­triés eu­ro­péens au Royaume-Uni, crai­gnant qu’elles ne dé­té­riorent leurs droits après le Brexit. L’offre, non en­core dé­taillée pu­bli­que­ment et pré­sen­tée par la Pre­mière mi­nistre bri­tan­nique à ses 27 par­te­naires eu­ro­péens, est « en-de­çà de nos at­tentes » et « risque d’ag­gra­ver la si­tua­tion » pour les Eu­ro­péens qui vivent au Royaume-Uni, a dé­plo­ré le pré­sident du Conseil eu­ro­péen Do­nald Tusk à l’is­sue d’un som­met de l’UE à Bruxelles. « Ce n’est qu’une pre­mière im­pres­sion », a-t-il re­le­vé, mais « il est évident » que l’offre bri­tan­nique « vise à ré­duire les droits » des res­sor­tis­sants eu­ro­péens ins­tal­lés au Royau­meU­ni. « Notre rôle pen­dant les né­go­cia­tions est de ré­duire ce risque », a-t-il ajou­té. « C’est un pre­mier pas, mais ce pas n’est pas suf­fi­sant », a ren­ché­ri le pré­sident de la Com­mis­sion Jean-Claude Jun­cker. Se­lon une source eu­ro­péenne ayant re­quis l’ano­ny­mat, cer­tains di­ri­geants au­tour de la table consi­dèrent la pro­po­si­tion bri­tan­nique de n’obli­ger per­sonne à par­tir comme « la moindre des choses ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.