San Fran­cis­co au­ra sa mai­son bleue

La Montagne (Vichy) - - Sports Rugby - Arn­naud Clergue Twit­ter : ar­naud – clergue

C’est fait ! Les Fran­çaises ont dé­cro­ché, hier, leur billet pour la Coupe du monde 2018 à San Fran­cis­co. Li­bé­rées, elles dis­pu­te­ront au­jourd’hui un quart de fi­nale face à la Rus­sie dans le­quel tout est pos­sible.

C’était l’ob­jec­tif prin­ci­pal des Fran­çaises avant cette ul­time étape du HSBC Se­vens Se­ries au stade Ga­briel Mont­pied de Cler­montFer­rand. As­su­rer cette sep­tième place au ran­king pour pou­voir se qua­li­fier pour la Coupe du monde 2018 à San Fran­cis­co.

Il n’au­ra fal­lu qu’une jour­née aux filles de Fran­çois Du­bois­set pour com­pos­ter le pré­cieux billet, di­rec­tion Ca­li­for­nie. La sa­tis­fac­tion était donc grande dans les ves­tiaires, hier soir, lorsque le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion Fran­çaise de Rug­by, Ber­nard La­porte en per­sonne, est ve­nu leur an­non­cer la nou­velle. « C’est gé­nial ! Dans notre his­toire com­mune, ce­la a tou­jours été com­pli­qué. Ne se­rait­ce qu’il y a deux ans où la qua­li­fi­ca­tion pour les Jeux avait été très dif­fi­cile à ob­te­nir. On avait eu notre ti­cket as­sez tar­di­ve­ment au bout d’une très longue sai­son, ex­plique la joueuse Shan­non Izar. Et là, d’être dé­jà qua­li­fiées, c’est un réel sou­la­ge­ment. »

Les co­équi­pières de Mont­ser­rat Amé­dée n’ont rien lais­sé au ha­sard et ont pris leur des­tin en main.

Face à des Fid­jiennes tou­jours im­pré­vi­sibles, les Fran­çaises se sont tout d’abord ras­su­rées of­fen­si­ve­ment en pas­sant 31 points aux îliennes.

Face à des Es­pa­gnoles ul­tra­mo­ti­vées par l’en­jeu de se main­te­nir dans le cir­cuit mon­dial, les Bleues ont mis les bar­be­lés en

em­pê­chant toutes vel­léi­tés ibé­riques d’éteindre leur rêve amé­ri­cain (12­7). Deux vic­toires en deux matchs, qua­li­fi­ca­tion pour les quarts de fi­nale as­su­rée, les Fran­çaises avaient dé­jà un pied et de­mi dans l’avion pour San Fran­cis­co.

Les An­glaises, uniques ri­vales pour l’ob­ten­tion de ce der­nier billet, les ont en plus bien ai­dées. Lit­té­ra­le­ment fan­to­ma­tiques, les Bri­tan­niques ont en­cais­sé

72 points face à la Rus­sie (27­0) et au Ca­na­da (45­0). Dès lors, ce­la ne fai­sait guère de doute, il y au­rait bien une mai­son bleue à San Fran­cis­co en 2018, comme aime à le chan­ter Maxime Le Fo­res­tier.

Et si les Fran­çaises conti­nuent leur pro­gres­sion, cette bâ­tisse de­vrait même être so­li­de­ment « ados­sée à la col­line ». Les filles de Fran­çois Du­bois­set sont en train de bâ­tir match après match de so­lides fon­da­tions. Face aux Aus­tra­liennes, cham­pionnes olympiques en titre, elles sont ve­nues mou­rir à seule­ment trois points. De quoi nour­rir de lé­gi­times am­bi­tions.

« On voit que l’on pro­gresse et que l’on fait par­tie des meilleures, constate Fran­çois Du­bois­set. Il ne nous manque pas grand­chose. In­di­vi­duel­le­ment on ri­va­lise, tac­ti­que­ment on est dans le coup. Après, il nous manque juste un pe­tit peu de maî­trise. Le jour où l’on au­ra ce­la, on ri­va­li­se­ra pour la gagne. »

Un quart face à la Rus­sie

Mais l’ap­pé­tit vient en man­geant… Les Fran­çaises ne veulent plus trop at­tendre. Dès au­jourd’hui, elles sou­haitent prou­ver qu’elles peuvent ve­nir cha­touiller les meilleures équipes. Ce­la pas­se­ra tout d’abord par un quart de fi­nale face à la Rus­sie qui les avait bat­tues en fi­nale à Ma­le­mort di­manche der­nier. Mais pas ques­tion de se conten­ter de ce Top 8. « On a en­vie de faire le meilleur ré­sul­tat pos­sible. On a fi­ni qua­trième à Land­ford. On veut amé­lio­rer cette per­for­mance », jure Shan­non Izar.

Main­te­nant que les fon­da­tions de cette mai­son bleue sont po­sées… Rien n’in­ter­dit aux Fran­çaises d’amé­lio­rer le plus pos­sible leur quo­ti­dien. ■

PHO­TO PIERRE COUBLE

OB­JEC­TIF. Mont­ser­rat Amé­dée et les Bleues foncent vers San Fran­cis­co 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.