Les Bleus sont tou­jours in­vain­cus

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Jean-Phi­lippe Béal

L’équipe de France U20 a une nou­velle fois bat­tu l’Ukraine (75-65), hier, à Cler­mont. Les hommes de Tou­pane af­fron­te­ront la Li­tua­nie, ce soir (20 heures), avec le sta­tut d’in­vain­cus.

On a beau s’ap­pe­ler Jean­Ai­mé Tou­pane et donc gar­der une ap­pé­tence par­ti­cu­lière pour les séances d’en­traî­ne­ment cor­sées, il est des mo­ments où il vaut mieux lais­ser les corps se ré­gé­né­rer un mi­ni­mum.

C’était le cas, hier, pour les Bleus, juste convo­qués à la vi­déo après leurs deux ren­contres à une heure d’in­ter­valle de la veille dans l’étuve de Fleu­ry, dans le cadre du tour­noi in­ter­na­tio­nal de Cler­mont, alors qu’ils de­vaient re­trou­ver l’Ukraine en soi­rée pour un match re­vanche.

Même si, de re­vanche, il n’y eut pas, puis­qu’après avoir été la­mi­nés (73­44) ven­dre­di, par des Fran­çais alors sur l’élan d’un pre­mier succès de­vant la Tur­quie (76­71), les hommes de Iv­lev Va­sil ont su­bi une nou­velle dé­faite, hier (7565).

Sans qu’on ait à trop s’at­tar­der sur l’écart plus ré­duit que ven­dre­di, puis­qu’une fois at­teints les 21 points d’avance (71­50, 34e ), Tou­pane a conti­nué d’ali­gner qua­si­ment le même 5 sur près de 7 mi­

nutes der­rière. De quoi oc­ca­sion­ner, avec la fa­tigue, pas mal de dé­chet des deux cô­tés du ter­rain, fa­vo­ri­sant un nou­veau re­tour ukrai­nien mais sur une fin de ren­contre sans réel dan­ger.

Le dé­but n’avait pas tout à fait été du même ton­neau que la veille : sauf dans l’adresse, l’Ukraine ne connut pas, en ef­fet, de faux dé­part. Les Fran­çais mirent alors juste ce qu’il fal­lait d’ap­pli­ca­tion pour prendre les de­vants, sa­chant s’ap­puyer sur un Noua tout de suite ef­fi­cace (5/7), sous ou près du cercle (18­11, 10e).

Si les ga­ba­rits ad­verses des An­to­nen­ko, Pav­lov et sur­tout Ska­pint­sev al­laient en­suite ré­gu­liè­re­ment les faire souf­frir près de leur cercle jus­qu’à la pause, les Bleus of­frirent as­sez d’al­ter­nance à leur jeu pour bien conser­ver les com­mandes (41­32, 20e).

Le re­tour des ves­tiaires té­moi­gna du même al­lant fran­çais, avec Noua et une bonne sé­quence de Ben­ga­ber, jus­qu’à +15.

Mo­ment choi­si par les Ukrai­niens pour in­sis­ter en­core un peu plus dans les ten­ta­tives à trois­points, pro­fi­tant aus­si, il est vrai, d’une dé­fense de zone bleue pas as­sez ac­tive et d’une moins bonne vis­ta dans la conduite du jeu. Mais à 55­48, Yet­na et Gom­bauld al­lèrent s’im­ po­ser en force sous le cercle (59­48, 30e). Le si­gnal de l’in­ten­si­té fran­çaise re­trou­vée, illus­trée par le qua­si ca­va­lier seul des Bleus en dé­but de der­nière pé­riode (71­50, 34e). Suf­fi­sant pour un 3e succès avant d’af­fron­ter ce soir la Li­tua­nie bat­tue (7583) par la Tur­quie, hier. ■

PHO­TO FRANCK BOILEAU

SUCCÈS. Noua, sym­bole de la do­mi­na­tion des Fran­çais de­vant l’Ukraine, hier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.