Les Fran­çais ont décroché le po­dium in ex­tre­mis

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

La France est mon­tée in ex­tre­mis sur le po­dium des cham­pion­nats d’Eu­rope par équipes avec l’épreuve de clô­ture du 4 X 400 m mas­cu­lin, un point de­vant la Grande-Bre­tagne, mais à dis­tance de l’Al­le­magne, large vain­queur de­vant la Po­logne, hier, à Ville­neuve d’Ascq.

Dans ce re­lais, les Bleus n’ont pas par­ti­cu­liè­re­ment brillé, cin­quièmes au to­tal des deux sé­ries, mais ont fait mieux que les Bri­tan­niques en­glou­tis à la 9e place, du ja­mais vu dans les an­nales.

Si la France a souf­fert des ab­sences sur bles­sures de plu­sieurs té­nors, dont les sprin­ters Jim­my Vi­caut et Ch­ris­tophe Le­maitre, la Grande­Bre­tagne avait lais­sé la plu­part de ses ve­dettes à la mai­son.

L’Al­le­magne, qui pré­sen­tait sa meilleure for­ma­tion, a lo­gi­que­ment do­mi­né son su­jet.

Mal­gré les ab­sences et des sec­teurs dé­faillants, la France a gar­dé le con­tact avec le po­dium grâce à ses « tau­liers » Re­naud La­ville­nie, au­teur de son 6e suc­cès à la perche en sept par­ti­ci­pa­tions, et Ma­hie­dine Me­khis­si, vain­queur du 3000 m steeple.

Une fois de plus cette sai­son, La­ville­nie, qui a fran­chi 5,80 m au 1er es­sai avant d’échouer par trois fois à 5,91 m, a dû ba­tailler avec le vent.

La­ville­nie frus­tré

« C’était dur du dé­but à la fin. Le plus im­por­tant a été de ga­gner, en plus de le faire avec une bonne per­for­mance. Après je suis en­core frus­tré de res­ter une nou­velle fois sur 16 (fou­lées de la course d’élan) et de re­faire en­core 5,80 m. Parce que ça mé­rite réel­le­ment plus quand on voit mon pre­mier es­sai à 5,91 », a syn­thé­ti­sé le dé­ten­teur du re­ cord du monde. Après sa 4e place la veille au 1.500 m, Ma­hie­dine Me­khis­si a re­mis les pen­dules sur 3.000 m steeple, dont il est triple mé­daillé olym­pique.

« Je suis content parce que mon corps ré­agit bien. On crai­gnait l’en­chaî­ne­ment des deux courses. Le test s’est bien pas­sé. Hier, je fais 51”05 au der­nier 400 sur 1.500 m (4e), même si je n’avais pas du tout bos­sé les al­lures spé­ci­fiques du 1.500 m. Et au­jourd’hui c’est une course au train », a ré­agi le Ré­mois, dé­sor­mais li­cen­cié à Sot­te­ville­lèsRouen.

Ap­pe­lés à rem­pla­cer des ti­tu­laires bles­sés ou à court de forme, Mi­ckaël­Me­ba Zeze (deuxième du 200 m) et le hurd­ler Au­rel Man­ga (deuxième du 110 m haies en 13”35 se sont bien ac­quit­tés de leur tâche.

Pour son re­tour en équipe de France, le lan­ceur de mar­teau Quentin Bi­got, sus­pen­du quatre ans pour dopage, dont deux avec sur­sis, était sa­tis­fait de sa sé­rie à 76 m.

« Ce qui est im­por­tant, c’est que je fais mieux que la der­nière fois. Et la der­nière fois, tout le monde sait que ça s’est mal fi­ni. En 2014 (à Bruns­wick), je fais 76,17 m au bout de quatre es­sais. Là je fais 76,63 m au pre­mier, avec une meilleure sé­rie. Ça montre que je suis meilleur qu’avant », a sou­li­gné Bi­got.

D’ailleurs, le Po­lo­nais Pa­wel Fad­jek, qui do­mine la spé­cia­li­té et avait pris l’ha­bi­tude de­puis le dé­but de sai­son de pas­ser la ligne des 80 m, est res­té en­de­çà (78,39 m). ■

PERCHE. La­ville­nie vain­queur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.