La belle oc­ca­sion pour Ric­ciar­do Al­le­magne-Mexique et Por­tu­gal-Chi­li en de­mi-fi­nales

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

La ten­sion est mon­tée de plu­sieurs crans hier dans la lutte entre Se­bas­tian Vet­tel et Le­wis Ha­mil­ton pour le cham­pion­nat du monde, au Grand Prix d’Azer­baïd­jan, une course com­plè­te­ment folle rem­por­tée par l’Aus­tra­lien Da­niel Ric­ciar­do.

Trois voi­tures de sé­cu­ri­té, un dra­peau rouge, un gros in­ci­dent entre Vet­tel et Ha­mil­ton et un ma­no a ma­no fi­nal : le sce­na­rio of­fert par ce GP, dis­pu­té pour la deuxième fois dans les rues de Ba­kou, a été ex­cep­tion­nel du dé­but à la fin.

Vet­tel et Ha­mil­ton se sont ren­du coup pour coup, à la li­mite du ré­gle­men­taire, rap­pe­lant les plus grandes ri­va­li­tés de l’his­toire de ce sport : Ni­ki Lau­da/James Hunt dans les an­nées 1970, Ayr­ton Sen­na/Alain Prost dans les an­nées 1990 ou Le­wis Ha­mil­ton/Ni­co Ros­berg.

Au tour n° 22, pen­dant une troi­sième neu­tra­li­sa­tion de course der­rière une voi­ture de sé­cu­ri­té, Ha­mil­ton a for­te­ment frei­né, alors que Vet­tel se trou­vait der­rière lui. L’avant de la Fer­ra­ri a alors per­cu­té l’ar­rière de la Flèche d’ar­gent. « Mais qu’est ce que c’est que ça ? », a vi­ve­ment ré­agi Vet­tel en pleine course.

Rouge de co­lère, il est alors ar­ri­vé à la hau­teur d’Ha­mil­ton pour s’ex­pli­quer avec lui et leurs roues se sont alors heur­ PO­DIUM. Cin­quième vic­toire pour l’Aus­ta­lien Da­niel Ric­ciar­do.

tées. « Il vient juste de me ren­trer de­dans », a ré­pli­qué Ha­mil­ton.

Ce coup de sang, as­sor­ti d’un geste de la main peu cour­tois à l’in­ten­tion de

son ri­val, a coû­té cher à Vet­tel : une pé­na­li­té de 10 se­condes avec obli­ga­tion de pas­ser par les stands. L’ac­cro­chage entre les deux mo­no­places a

1. Ric­ciar­do (Aus./Red Bull-TAG Heuer), les 306 km en 2 h 03’55”570, (moyenne : 148,176 km/h) ; 2. Bot­tas (Fin./Mer­cedes), à 3”904 ; 3. Stroll (Can./Williams-Mer­cedes), à 4”009 ; 4. Vet­tel (All./Fer­ra­ri), à 5”976 ; 5. Ha­mil­ton (G.-B./Mer­cedes), à 6”188 ; 6. Ocon (Fra./Force In­diaMer­cedes), à 30”298 ; 7. Ma­gnus­sen (Dan./Haas-Fer­ra­ri), à 41”753 ; 8. Sainz Jr (Esp./To­ro Ros­so-Re­nault), à 49”400 ; 9. Alonso (Esp./McLa­renHon­da), à 59”551 ; 10. Wehr­lein (All./Sau­ber-Fer­ra­ri), à 1’29”093 ; 11. Erics­son (Suè./Sau­ber-Fer­ra­ri), à 1’31”794 ; 12. Vandoorne (Bel./McLa­renHon­da), à 1’32”160 ; 13. Gros­jean (Fra./Haas-Fer­ra­ri), à 1 tour ; Räikkö­nen (Fin./Fer­ra­ri), à 5 tours.

Pi­lotes : 1. Vet­tel 153 pts ; 2. Ha­mil­ton 139 ; 3. Bot­tas 111 ; 4. Ric­ciar­do 92 ; 5. Räikkö­nen 73 ; 6. Vers­tap­pen 45 ; 7. Pé­rez 44 ; 8. Ocon 35 ; 9. Sainz Jr 29 ; 10. Mas­sa 20 ; 11. Hül­ken­berg 18 ; 12. Stroll 17 ; 13. Ma­gnus­sen 11 ; 14. Gros­jean 10 ; 15. Wehr­lein 5 ; 16. Kvyat 4 ; 17. Alonso 2. Construc­teurs : 1. Mer­cedes-AMG 250 pts ; 2. Fer­ra­ri 226 ; 3. Red Bull 137 ; 4. Force In­dia 79 ; 5. Williams 37 ; 6. To­ro Ros­so 33 ; 7. Haas 21 ; 8. Re­nault 18 ; 9. Sau­ber 5 ; 10. McLa­ren-Hon­da 2. contraint les com­mis­saires de course à sor­tir le dra­peau rouge, pour une pre­mière en F1 de­puis mars 2016 et le Grand Prix d’Aus­tra­lie, après un violent ac­ci­dent entre Fer­nan­do Alonso et Es­te­ban Gu­tiér­rez.

Stroll fi­nit 3e

Juste avant la dé­ci­sion du ju­ry de pé­na­li­ser Vet­tel, le Bri­tan­nique, triple cham­pion du monde, a lui aus­si été contraint de re­pas­ser par les stands en rai­son d’une fixa­tion de sé­cu­ri­té mal rat­ta­chée.

Les deux ri­vaux pour la cou­ronne mon­diale se sont alors re­trou­vés l’un der­rière l’autre, à l’avan­tage de Vet­tel, pour 15 tours de toute beau­té.

L’Al­le­mand a ré­sis­té et en pro­fite pour confor­ter de deux points son avance sur Ha­mil­ton au clas­se­ment gé­né­ral du cham­pion­nat du monde.

Cette course dans la course a re­lé­gué au se­cond plan le suc­cès de Da­niel Ric­ciar­do, qui dé­croche la 5e vic­toire de sa car­rière et offre un pre­mier suc­cès à Red Bull.

Même dou­blé au fi­nish par le Fin­lan­dais Valt­te­ri Bot­tas (Mer­cedes), le jeune Ca­na­dien Lance Stroll (Williams), troi­sième, a de quoi se ré­jouir. À 18 ans, il est le deuxième plus jeune pi­lote à mon­ter sur un po­dium après le Néer­lan­dais Max Vers­tap­pen (Red Bull). A no­ter la belle 6e place d’Es­te­ban Ocon. ■ L’Al­le­magne et le Chi­li se sont qua­li­fiés pour les de­mi-fi­nales de la Coupe des Con­fé­dé­ra­tions où ils se­ront, à par­tir de mer­cre­di, res­pec­ti­ve­ment op­po­sés au Mexique et au Por­tu­gal après la vic­toire de la Mann­schaft face au Ca­me­roun (3-1) et le nul des su­da­mé­ri­cains contre l’Aus­tra­lie (1-1), hier, dans le groupe B.

Pen­dant que les co­équi­piers d’Alexis San­chez, fi­na­le­ment deuxièmes avec cinq points, ont souf­fert le mar­tyr face aux Soc­ce­roos, ceux de Ju­lian Drax­ler, pre­miers avec sept uni­tés, ont eux été in­trai­tables face aux Lions In­domp­tables.

Lea­ders avant le coup d’en­voi de la 3e jour­née, les double cham­pions d’Amé­rique du Sud sont ain­si pas­sés très près de l’éli­mi­na­tion.

D’abord parce que Troi­si a don­né l’avan­tage à l’Aus­tra­lie juste avant la pause (42e) et en­suite parce que les joueurs de Juan Piz­zi n’ont pas vrai­ment don­né l’im­pres­sion d’avoir pris conscience de la me­nace.

Mais, la pous­sée aus­tra­lienne n’a pas été sui­vie d’ef­fets et Ro­dri­guez a fi­ni par éga­li­ser d’un poin­tu (68e) au pre­mier flé­chis­se­ment aus­tral ve­nu. Le choc le 28 juin face au Por­tu­gal de Ro­nal­do se­ra sa­vou­reux...

Au même mo­ment, à dis­ tance, Wer­ner ve­nait d’ins­crire son pre­mier but pour l’Al­le­magne (66e) d’une tête pi­quée et le 2e du soir de sa sé­lec­tion face au Ca­me­roun. De quoi don­ner la mi­graine au cham­pion d’Afrique quelques mi­nutes après l’ex­clu­sion confuse de Ma­bou­ka (62e) puisque l’ar­bitre avait d’abord at­tri­bué le car­ton rouge à Sia­ni.

Un dou­blé de Wer­ner

Un scénario dif­fi­cile à en­cais­ser pour les Afri­cains, plus vo­lon­taires mais brouillons avant le re­pos, mais fi­na­le­ment pu­nis juste après avec l’ou­ver­ture du score de De­mir­bay (48e) suite à une ins­pi­ra­tion de Drax­ler.

Wer­ner y a en­suite été de son dou­blé (81e), per­met­tant ain­si à l’Al­le­magne de ne pas dou­ter trop long­temps après la ré­duc­tion du score ca­me­rou­naise pro­vo­quée par un poi­gnet un peu mou de Ter Ste­gen (78e).

Un sce­na­rio qui, avec une équipe ex­pé­ri­men­tale, offre au sé­lec­tion­neur Joa­chim Löw sa 100e vic­toire en 150 matchs, mais qui risque éga­le­ment de ra­vi­ver d’ici la 2 de­mi­fi­nale pré­vue le 29 juin contre le « Tri » mexi­cain, le dé­bat au­tour du ni­veau réel des gar­diens de la Mann­schaft alors que l’in­dé­bou­lon­nable n° 1, Ma­nuel Neuer, est absent en Rus­sie. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.