Le duel Vet­tel/Ha­mil­ton vire à la ba­garre de rue

Che­va­le­resque en dé­but de sai­son, la lutte entre Se­bas­tian Vet­tel et Le­wis Ha­mil­ton a vi­ré à la ba­garre de rue au GP d’Azer­baïd­jan di­manche, lais­sant pré­sa­ger une fin de sai­son ten­due entre les deux pré­ten­dants à la cou­ronne mon­diale.

La Montagne (Vichy) - - SPORT -

Pour la hui­tième manche de la sai­son, dans les rues de Ba­kou, la Mer­cedes d’Ha­mil­ton et la Fer­ra­ri de Vet­tel ont pro­po­sé une passe d’armes dont seule la F1 a le se­cret.

Au 22e tour d’une course neu­tra­li­sée pour la troi­sième fois par la voi­ture de sé­cu­ri­té, le Bri­tan­nique frei­nait brus­que­ment au vi­rage 15. Vet­tel, juste der­rière lui, ne pou­vait l’évi­ter et le per­cu­tait par l’ar­rière, oc­ca­sion­nant pas mal de dé­gâts sur les deux mo­no­places.

Vet­tel, connu pour être pla­cide et calme au vo­lant, en­trait alors dans une co­lère rouge to­ta­le­ment in­ha­bi­tuelle, se por­tait au ni­veau d’Ha­mil­ton et lui met­tait un coup de roue as­sor­ti d’un geste de la main peu cour­tois.

« Lorsque les choses se tendent, les vraies per­son­na­li­tés ont ten­dance à se voir », a ex­pli­qué Ha­mil­ton. « La For­mule 1, c’est une af­faire d’adultes. Lui, il a en­dom­ma­gé mon ai­le­ron et un peu son ar­rière aus­si » a ré­pli­qué Vet­tel.

La mi­sai­son n’est pas en­core ar­ri­vée que la ri­va­li­té qui de­vait se can­ton­ner à la piste dé­borde dé­jà en de­hors. Ça pro­met pour les douze courses res­tantes, alors que la F1 sort de trois an­nées de ten­sion ex­trême au sein même de Mer­cedes, entre Ha­mil­ton et l’Al­le­mand Ni­co Ros­berg, cham­pion du monde en titre et dé­sor­mais re­trai­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.