Lor­blan­chet te­nait à la bou­cler

La Montagne (Vichy) - - SPORT - Jean-Phi­lippe Béal

Vic­time d’une dé­faillance alors que le tiers du par­cours n’était pas en­core at­teint, le Cler­mon­tois Tho­mas Lor­blan­chet n’a vite eu pour am­bi­tion que de bou­cler les 160 km de cette « Wes­tern » qu’il ap­pré­cie tant.

Jus­qu’à présent, la « Wes­tern States 10 Mile En­du­rance Run » avait sou­ri à Tho­mas Lor­blan­chet. Mais pas ce week­end.

Connais­seur du par­cours, puisque c’était la troi­sième fois qu’il s’ap­prê­tait à en dé­fier les pièges et la lon­gueur (161 km), le Cler­mon­tois, même dans la dif­fi­cul­té, avait tou­jours joué dans la cour des grands sur l’épreuve ca­li­for­nienne, 5e en 2015 et 4e et pre­mier Fran­çais, l’an pas­sé, en 16 h 39’35’’.

Un chro­no, soit dit en pas­sant, qui lui au­rait of­fert la 2e place cette an­née. Mais le scé­na­rio fut mal­heu­reu­se­ment tout autre sur cette édi­tion 2017 pour Lor­blan­chet.

Comme il l’avait an­non­cé, Jim Walm­sley avait vou­lu, d’en­trée, dy­na­mi­ter la course. En chasse au re­cord, l’Amé­ri­cain ef­fec­tua, de fait, du­rant long­temps, un vé­ri­table ca­va­lier seul. Au 16e mile, il s’était dé­jà of­fert 21 mi­nutes d’avance sur le trio com­po­sé de Ryan Sandes, Elov Ols­son et Jo­nas Buud et 3 mi­nutes de plus sur un groupe de 6, com­pre­nant Lor­blan­chet et un autre Fran­çais, Erik Cla­ve­ry.

Un Lor­blan­chet qui, en­core dans le top 20 au 40e mile, n’al­lait mal­heu­reu­se­ment pas pou­voir te­nir le rythme de ses com­pa­gnons pour glis­ser iné­luc­ta­ble­ment au clas­se­ment. Jus­qu’à cette 55e place (sur 369 au dé­part et dont un tiers au­ra aban­don­né) et presque un tour com­plet de ca­dran (23 h 15’38’’) ef­fec­tué en souf­france : « Je n’ai pas mis 30 heures, mais que ce fut dur ! Une grosse dé­faillance au 50e km a ra­pi­de­ment mis à mal mon ta­bleau de marche et mes am­bi­tions sur cette Wes­tern 2017. Mais je ne pou­vais pas lâ­cher l’af­faire et ne pas ren­trer en France avec ma 3e” Sil­ver belt bu­ckle” (boucle de cein­ture en ar­gent ré­ser­vée à tous les cou­reurs pas­sant sous

les 24 heures, ndlr). S’en est donc sui­vi un long che­min pour re­joindre Au­burn. »

Au fi­nal, la vic­toire est re­ve­nue au Sud­Afri­cain Ryan Sandes (16 h 19’37’’ de­vant les deux Amé­ri­cains Alex Ni­chols (16 h 48’23’’) et Mark Ham­mond (16 h 42’57’’). Et Walm­sley dans tout ce­la ? Il stop­pa dé­fi­ni­ti­ve­ment après un peu plus de 14 heures de course, la barre ho­raire qu’il s’était don­née comme ob­jec­tif… mais au bout de 78 miles.

LOR­BLAN­CHET. Une édi­tion 2017 ex­trê­me­ment dé­li­cate pour le Cler­mon­tois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.