Le nord du Viet­nam, le sud de la Chine

Les ar­chi­tectes bourbonnais Char­lé­lie Mi­chel et Sou­kaï­na Laâ­bi­da par­courent le monde pour éta­blir un at­las des mai­sons ru­rales. Chaque mois, ils nous font vivre une étape de leur voyage. Au­jourd’hui, le Viet­nam et la Chine.

La Montagne (Vichy) - - CARNET DE VOYAGE - Char­lé­lie Mi­chel et Sou­kaï­na Laâ­bi­da

La Chine. Pre­mière éco­no­mie mon­diale, sa côte et ses 50 mé­tro­poles de plus d’un mil­lion d’ha­bi­tants se dé­ve­loppent à un rythme ef­fré­né. De mul­tiples in­va­sions ont per­mis de fa­çon­ner ce vaste em­pire aux 4.000 ans d’his­toire. Il en ré­sulte une di­ver­si­té eth­nique : la ma­jo­ri­té de chi­nois Han co­ha­bite avec des peuples turcs au Nord­Ouest, mon­gols au Nord, ti­bé­tains au Sud­Ouest, et cin­quante autres mi­no­ri­tés.

Pour un pre­mier voyage, nous vou­lions com­prendre les fon­de­ments du pays : dans les mon­tagnes du sud, aux splen­dides pay­sages de pics abrupts et de ri­zières en ter­rasses, les tra­di­tions liées à la re­li­gion boud­dhiste per­sistent. Ré­cit d’un sé­jour à Hà Giang et au Yun­nan, à che­val entre sud de la Chine et Viet­nam.

Ha­noï, une ville productive

At­ter­ris­sage à Ha­noï. Dans les rues, un vrom­bis­se­ment am­biant fait de klaxons et de bruits de mo­teurs. Au feu, les mo­tos s’élancent par di­zaines comme lors d’un ma­ra­thon. Nous re­joi­gnons Char­lotte, amie ar­chi­tecte et guide pour dix jours. Dans un dé­dale de rues, une cui­si­nière nous pré­pare du Pho, dé­li­cieuse soupe de nouilles.

Les rez­de­chaus­sée ont des al­lures d’ate­lier ! Dans les vil­lages de mé­tiers si­tués en pé­ri­phé­rie, po­tiers, me­nui­siers, tis­se­rands et ri­zi­cul­teurs pro­duisent ma­nuel­le­ment tout type d’ob­jets et d’ali­ments. Écou­ter bour­don­ner des mé­tiers à tis­ser la soie, ob­ser­ver la mi­nu­tie des in­crus­teurs de nacre, sen­tir les odeurs de ma­nioc, mar­cher sous une per­go­la de nouilles de riz, au­tant d’ex­pé­riences ur­baines sin­gu­lières.

Hà Giang, aux ori­gines du ru­ral

Trente eth­nies vivent dans les mon­tagnes ac­ci­den­tées du nord du Viet­nam. Nous ran­don­nons sous une brume constante. Des sil­houettes au loin, ma­chettes à la main, coupent brous­sailles et touffes de bam­bou sur un lo­pin de mon­tagne. Le dé­fri­chage leur per­met­tra de co­lo­ni­ser de nou­velles terres, ter­ras­sées ha­bi­le­ment pour la ri­zi­cul­ture. Al­lon­gés sous la tente, l’on­dée du soir nous sur­prend. Des lo­caux nous in­vitent à nous réchauffer le ma­tin ve­nu. Nous dé­cou­vrons chaque jour une eth­nie, aux ha­bits et mai­sons dis­tincts.

Un mois par­mi les moines Shao­lin

Au Yun­nan, l’an­cienne ville de Da­li borde un grand lac. Au coeur des mon­tagnes en­vi­ron­nantes, un mo­nas­tère boud­dhiste zen fut bâ­ti par des moines ve­nus d’Inde, il y a 1.200 ans.

Une longue ran­don­née, 200 marches d’es­ca­lier et nous pé­né­trons dans le temple. Pour y sé­jour­ner, les règles à suivre sont strictes : ré­veil à 5 h 45, trois re­pas ve­gan, 6 heures d’en­traî­ne­ment quo­ti­dien au kung­fu, al­cool, ci­ga­rette, mu­sique et jeux in­ter­dits. Toute l’at­ten­tion doit être por­tée sur l’en­traî­ne­ment qui vise à dé­ve­lop­per son corps et son es­prit. Nous re­le­vons le dé­fi !

Le gong nous tire de nos lits durs, il fait nuit noire. La prière du ma­tin an­nonce le le­ver du so­leil. L’en­ traî­ne­ment dé­marre : cou­rir à une ri­vière, ra­mas­ser une pierre, la ra­me­ner sur la tête, ef­fec­tuer des éti­re­ments qui ré­veillent les in­nom­brables cour­ba­tures.

Ouf, le gong nous ap­pelle au pe­tit­dé­jeu­ner, il est 8 heures. Ce ma­tin, de dé­li­cieux Bao Zhi cuits à la va­peur et four­rés de cham­pi­gnons.

L’en­traî­ne­ment re­prend de plus belle, avec une sé­rie d’éti­re­ments, mas­sages, po­si­tions sta­tiques, lon­gueurs de mou­ve­ments, et l’ap­pren­tis­sage d’une forme de kung­fu ou de taï­chi.

Le gong re­ten­tit à nou­veau, il est mi­di.

Nous man­geons en si­lence, à six au­tour d’une sou­ pe et de plats de riz, lé­gumes, cham­pi­gnons et algues. Le calme du mo­nas­tère per­met re­pos, lec­ture ou mé­di­ta­tion, en at­ten­dant 16h et la re­prise de l’en­traî­ne­ment, si­mi­laire à ce­lui du ma­tin. Le dî­ner est iden­tique au dé­jeu­ner. Chaque jour se res­semble, une rou­tine né­ces­saire à la pro­gres­sion.

42 heures de train as­sis au même siège et 2.700 km plus tard, nous voi­là à Shan­ghaï, la Chine hy­per­mo­derne, aux cen­taines de tours, parcs et ave­nues ar­bo­rées. Dé­çus de se voir re­fu­ser le vi­sa ja­po­nais de Sou­kai­na, nous chan­geons notre iti­né­raire : cap sur le Ma­roc ! ■

CHINE. Char­lé­lie et Sou­kaï­na en pleine exé­cu­tion d’une forme de kung-fu, dans le temple Shao­lin où ils ont sé­jour­né quatre se­maines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.