Les deux agri­cul­teurs re­laxés en ap­pel

La Montagne (Vichy) - - Région Faits Divers - Jean-Bap­tiste Le­dys

La chambre cor­rec­tion­nelle de la cour d’ap­pel de Riom a re­laxé, hier, les deux agri­cul­teurs du « Claux » soup­çon­nés d’avoir in­cen­dié leurs granges pour em­po­cher la prime de leur as­su­rance.

Entre sep­tembre 2008 à avril 2011, sept bâ­ti­ments ap­par­te­nant au père et au fils ins­tal­lés en Gaec dans le Can­tal, à Chey­lade, avaient été dé­truits. L’ori­gine cri­mi­nelle d’une telle sé­rie sem­blait évi­dente.

Après une longue ins­truc­tion et une jour­née de dé­bats de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Au­rillac, les deux agri­cul­teurs avaient été condam­nés pour es­cro­que­rie. Le fils avait tou­te­fois été dé­cla­ré seul cou­pable de la des­truc­tion des bâ­ti­ments agri­coles. Tous les deux avaient fait ap­pel de cette dé­ci­sion. La cour vient de rendre son ar­rêt, qui in­firme le jugement de pre­mière ins­tance.

« Fais­ceau d’in­dices »

« Malgré des sur­veillances, des écoutes té­lé­pho­niques, des ex­per­tises, au­cune preuve ma­té­rielle ne dé­mon­trait qu’un de ces deux hommes avait al­lu­mé un in­cen­die », ont plai­dé les avo­cats de la dé­fense, Me Ch­ris­tine Ra­mond et Phi­lippe Ca­nonne. Pour ap­puyer la condam­na­tion en pre­mière ins­tance, af­firment les conseils, le tri­bu­nal s’était ap­puyé sur la no­tion de « fais­ceau d’in­dices ».

La cour d’ap­pel a no­tam­ment re­te­nu le fait qu’au­cun expert n’avait pu dé­ter­mi­ner avec cer­ti­tude si les in­cen­dies étaient de na­ture ac­ci­den­telle ou cri­mi­nelle. Par ailleurs, ont no­té les juges, au­cun té­moi­gnage n’in­dique l’in­ter­ven­tion d’un in­cen­diaire.

La famille a per­çu un to­ tal de 1,25 mil­lion d’eu­ros d’in­dem­ni­sa­tions de la part de son as­su­rance pour les cinq pre­miers feux. La com­pa­gnie n’a plus vou­lu l’as­su­rer par la suite. Elle s’était consti­tué par­tie ci­vile. Mais a été dé­bou­tée de ses de­mandes du fait de la re­laxe des deux pré­ve­nus.

PHO­TO D’AR­CHIVES FLO­RIAN SA­LESSE

SÉ­RIE. Le 19 mars 2009, la cin­quième grange de cette famille d’agri­cul­teurs ins­tal­lée au lieu-dit « Le Claux », à Chey­lade, par­tait en fu­mée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.