VITE DIT

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

PAR AMOUR. Le par­quet de Bou­logne-surmer a dé­ci­dé de faire ap­pel du jugement du tri­bu­nal de cette ville, mar­di, qui a dis­pen­sé de peine Béa­trice Hu­ret, ju­gée pour avoir ai­dé un mi­grant ira­nien à ga­gner l’An­gle­terre par ba­teau « par amour ». Une sage-femme pra­ti­quant des ac­cou­che­ments à do­mi­cile, près de Tours, est convo­quée de­main de­vant le con­seil de l’Ordre qui lui re­proche d’avoir « mis en dan­ger » des mères. L’une d’elles prend sa dé­fense, re­ven­di­quant la li­ber­té d’ac­cou­cher chez soi. « À tra­vers Isabelle, c’est le pro­cès de l’ac­cou­che­ment à do­mi­cile (AAD) que l’on veut faire, alors qu’il s’agit d’une pra­tique lé­gale », dé­nonce Na­tha­lie Don­nez, membre du col­lec­tif « Les bé­bés d’Isabelle ». GM & S. Les dis­cus­sions entre les syn­di­cats et le mi­nis­tère de l’Éco­no­mie au­tour du sort de l’équi­pe­men­tier au­to­mo­bile GM & S, me­na­cé de li­qui­da­tion, ont re­pris hier après-mi­di sur fond de désac­cord avec le re­pre­neur po­ten­tiel sur les in­dem­ni­tés de li­cen­cie­ment. GMD, un em­bou­tis­seur sté­pha­nois, pro­pose de re­prendre le site de l’équi­pe­men­tier à La Sou­ter­raine (Creuse), et de gar­der 120 de ses 277 sa­la­riés, mais les syn­di­cats l’ac­cusent de re­fu­ser toute in­dem­ni­té de li­cen­cie­ment à un mon­tant su­pé­rieur à ce­lui fixé par la loi. FNAC DAR­TY « SE RÉ­OR­GA­NISE. Fnac Dar­ty a an­non­cé hier la pro­chaine ré­or­ga­ni­sa­tion de son siège qui de­vrait conduire à la sup­pres­sion de 111 postes, via un plan de dé­parts vo­lon­taires, en par­tie com­pen­sés par la créa­tion de 86 nou­veaux.

« RÉ­VEILLER LES PAS­SIONS ». L’Église ca­tho­lique, par la voix de Mgr Pierre d’Or­nel­las, ap­pelle Em­ma­nuel Ma­cron à ne pas « ré­veiller les pas­sions » sur la pro­créa­tion mé­di­ca­le­ment as­sis­tée, au len­de­main de l’avis du Co­mi­té consul­ta­tif na­tio­nal d’éthique fa­vo­rable à son ou­ver­ture aux couples de femmes et aux femmes cé­li­ba­taires.

« TUEURS D’ABEILLES ». Les ventes de néo­ni­co­ti­noïdes, ces in­sec­ti­cides « tueurs d’abeilles », ont aug­men­té de 4 % entre 2013 et 2015, malgré le mo­ra­toire par­tiel im­po­sé par l’Union eu­ro­péenne sur plu­sieurs d’entre eux, a in­di­qué hier l’Union na­tio­nale de l’apiculture fran­çaise (Unaf).

RYTHMES SCO­LAIRES. Les maires des pe­tites villes ont dénoncé hier la « pré­ci­pi­ta­tion » et l’ab­sence de concer­ta­tion avec les­quelles le gou­ver­ne­ment a, se­lon eux, dé­ci­dé d’as­sou­plir l’or­ga­ni­sa­tion des rythmes sco­laires. Ils ex­priment leur in­quié­tude après la pu­bli­ca­tion hier au Jour­nal of­fi­ciel du dé­cret au­to­ri­sant les com­munes à re­ve­nir dès la ren­trée pro­chaine à la se­maine de quatre jours d’école en pri­maire.

TER­RO­RISME. La po­lice suisse a in­ter­pel­lé ces der­nières se­maines quatre hommes soup­çon­nés de lien avec des groupes ter­ro­ristes dji­ha­distes. Le bu­reau du pro­cu­reur gé- « Pro­té­ger Li­liane Bet­ten­court » et « pu­blier des in­for­ma­tions d’in­té­rêt pu­blic » : l’ex-ma­jor­dome de l’hé­ri­tière de L’Oréal et cinq jour­na­listes, pour­sui­vis en ap­pel pour « at­teinte à l’in­ti­mi­té de la vie pri­vée » de la mil­liar­daire, n’ont pas va­rié hier dans leur dé­fense. Au coeur de ce nou­veau pro­cès fi­gurent les fa­meux en­re­gis­tre­ments clan­des­tins réa­li­sés entre 2009 et 2010 par Pas­cal Bon­ne­foy (pho­to AFP) l’an­cien maître d’hô­tel de Li­liane Bet­ten­court, à l’in­su de sa pa­tronne, et dont des ex­traits avaient en­suite été re­trans­crits par Mé­dia­part et Le Point en juin 2010. Ces re­trans­crip­tions ré­vé­laient la san­té dé­cli­nante de la femme la plus riche de France, mais aus­si des soup­çons de fraude fis­cale et d’im­mix­tions po­li­tiques, no­tam­ment de l’Ély­sée sous la pré­si­dence Sar­ko­zy, dans la pro­cé­dure pour abus de fai­blesse. Elles avaient fait bas­cu­ler un simple conflit de famille en une af­faire d’État.

CHEZ VEO­LIA. Les sa­la­riés de la branche Eau de Veo­lia sont ap­pe­lés à faire grève lun­di pour pro­tes­ter contre le nou­veau plan so­cial qui pré­voit se­lon la di­rec­tion la sup­pres­sion d’ici fin 2019 de 572 postes « en sur­ef­fec­tif ».

MA­RIAGE HO­MO­SEXUEL. La lé­ga­li­sa­tion du ma­riage ho­mo­sexuel en Al­le­magne se pré­ci­pite avec un feu vert des dé­pu­tés attendu dès de­main, pro­vo­quant le mé­con­ten­te­ment d’An­ge­la Mer­kel qui ne sou­hai­tait pas une dé­ci­sion aus­si ra­pide sur la ques­tion. La chan­ce­lière a elle-même ou­vert la voie à une telle au­to­ri­sa­tion en aban­don­nant lun­di à la sur­prise gé­né­rale son op­po­si­tion de prin­cipe et en ac­cep­tant que les dé­pu­tés de son par­ti con­ser­va­teur (CDU) votent li­bre­ment sur le su­jet.

PO­LICE DÉ­BRI­DÉE. La po­lice al­le­mande se vou­lait exem­plaire en vue du som­met du G20 à Ham­bourg. Mais elle se re­trouve plon­gée dans un scan­dale haut en cou­leur après une soi­rée mê­lant al­cool et sexe entre po­li­ciers ve­nus as­su­rer la sé­cu­ri­té de la réunion. La po­lice ber­li­noise, em­pê­trée dans cette af­faire qui a écla­té mar­di et pro­voque aus­si l’hi­la­ri­té gé­né­rale en Al­le­magne, a ten­té hier d’éteindre l’in­cen­die avec hu­mour. Les fonc­tion­naires de po­lice ne sont « que des êtres hu­mains der­rière leurs uni­formes » et « oui nous avons fait la fête ! ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.