Jean Roche dé­cède pen­dant son fes­ti­val Le créa­teur de Cultures du monde s’est éteint ce week­end.

Jean Roche était le créa­teur des Cultures du monde, à Gan­nat

La Montagne (Vichy) - - La Une - Laurent Ber­nard Ob­sèques. Elles se­ront cé­lé­brées en l’église Saint-Étienne de Gan­nat, jeu­di ma­tin.

Ce­lui qui avait fait de Gan­nat « la place du village du monde » s’est éteint bru­ta­le­ment, au beau mi­lieu d’un fes­ti­val qu’il avait créé en 1974. Il avait 71 ans.

Re­con­nais­sable dans la foule du fes­ti­val Cultures du monde par son large cha­peau au­ver­gnat qu’il ne quit­tait ja­mais, Jean Roche a suc­com­bé à une crise car­diaque dans la nuit de sa­me­di à di­manche, à l’âge de 71 ans. Et alors que la 44 édi­tion du fes­ti­val Cultures du monde de Gan­nat, qu’il avait créé au mi­lieu des an­nées 1970, bat­tait son plein.

Plus de 50.000 vi­si­teurs

Son cha­peau était un hé­ri­tage fa­mi­lial de son père et de son grand­père. Son en­fance en mi­lieu ru­ral fut ber­cée par les tra­di­tions et le pa­tois. Afin de pro­té­ger cette culture mais aus­si de dé­cou­vrir celle des autres, il avait créé l’as­so­cia­tion la Bour­rée gan­na­toise, qui a fê­té ses 50 ans en 2015.

Afin de re­mettre au goût du jour une culture « dé­ mo­dée », il lance, en 1974, à Gan­nat, le pre­mier fes­ti­val Cultures du monde. De­puis, ce ren­dez­vous re­vient chaque mois de juillet au champ de foire gan­na­tois, « de­ve­nu la place du village du monde ».

Au­tour de la Co­lom­bie, l’in­vi­tée d’hon­neur, des groupes ve­nus de Nou­velle­Ca­lé­do­nie, Ca­na­da, Ukraine, Pa­na­ma, Ca­me­roun, Côte d’Ivoire, Pa­les­tine ou Bul­ga­rie s’y sont cô­toyés au cours des dix der­niers jours. Avec plus de 50.000 vi­si­teurs, ce fes­ti­val de­meure la ma­ni­fes­ta­tion la plus fré­quen­tée de l’Al­lier, grâce aux 500 bé­né­voles qui oeuvrent à son bon dé­rou­le­ment.

S’il était tou­jours bien pré­sent pen­dant le fes­ti­val, Jean Roche avait su très tôt lais­ser la pré­si­dence de l’as­so­cia­tion or­ga­ni­sa­trice afin de trans­mettre sa pas­sion. De­puis, son rôle consis­tait à « ac­com­pa­gner, for­mer, sen­si­bi­li­ser pour faire com­prendre l’es­prit du fes­ti­val ».

« C’était un in­sa­tiable voya­geur, qui res­tait très at­ta­ché à Gan­nat. Ja­mais il n’a en­vi­sa­gé de par­tir, il lui fal­lait tou­jours re­ve­nir », té­moigne un de ses en­fants, Her­vé Roche, conseiller mu­ni­ci­pal de Gan­nat.

Jean Roche était aus­si connu pour ses ta­lents de gué­ris­seur, qui lui va­laient le sur­nom de « cha­man au­ver­gnat ».

« Un in­sa­tiable voya­geur, mais très at­ta­ché à sa ville »

PHO­TO D’AR­CHIVES RAPHAËLE GI­GOT

JEAN ROCHE. Lors du tour­nage d’un do­cu­men­taire consa­cré aux gué­ris­seurs, en 2011.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.