L’an­ti­jé­suite se­ra béa­ti­fié par un jé­suite

Scal­fa­ri a in­fluen­cé le pape en fa­veur de Blaise Pas­cal

La Montagne (Vichy) - - Région Actualité - Jean-Paul Gon­deau

Co­cas­se­rie de l’his­toire, le plus cé­lèbre pour­fen­deur des jé­suites est en passe d’être béa­ti­fié par un pape jé­suite.

Le voeu de Fran­çois de­vrait être exau­cé : Blaise Pas­cal au­ra droit à la « gloire du ciel ». À moins que le gé­nie au­ver­gnat ne soit vic­time de la ran­cune sé­cu­laire des com­pa­gnons du sou­ve­rain pon­tife, 355 ans après son dé­cès. Dans le monde de la foi, le temps, sou­vent, ne fait rien à l’af­faire…

Il faut dire qu’à tra­vers son apo­lo­gie du chris­tia­nisme Les pro­vin­ciales, Pas­cal, adepte et pro­mo­teur du ri­go­risme jan­sé­niste, ne s’est pas pri­vé de bro­car­der les membres de la Com­pa­gnie de Jé­sus pour (entre autres) leur laxisme en ma­tière de mo­rale.

Les car­rosses à cinq sols

Ma­gis­tère oblige, on ne sau­rait pour­tant ima­gi­ner Fran­çois désa­voué par ses pairs ! Si le pre­mier des jé­suites a don­né son ac­cord pour la pro­cé­dure de béa­ti­fi­ca­tion de l’an­ti­jé­suite cler­mon­tois, c’est qu’il a aus­si en­ten­du le plus pas­ca­lien de ses amis, Eu­gé­nio Scal­fa­ri, 93 ans, fon­da­teur du jour­nal so­cia­liste La Re­pub­bli­ca, athée de sur­croît, qui lui a sug­gé­ré cette ini­tia­tive sy­no­nyme de ré­con­ci­lia­tion ou de par­don éter­nel.

Dans un en­tre­tien en date du 8 juillet der­nier, Fran­çois a re­con­nu de­vant Eu­gé­nio Scal­fa­ri les mé­rites spi­ri­tuels et phi­lo­so­phiques de l’au­teur des Pen­sées dans les­quelles est ex­po­sé le fa­meux pa­ri. L’exem­pla­ri­té de sa vie a éga­le­ment joué.

Car d’après de nom­breux théo­lo­giens et spé­cia­listes, c’est au­tant la conver­sion du mon­dain Pas­cal à la pau­vre­té qui a em­por­té l’adhé­sion du pape ar­gen­tin. D’ori­gine po­pu­laire, Fran­çois a en ef­fet été nour­ri de la « théo­lo­gie de la li­bé­ra­tion », doc­trine chré­tienne et po­li­tique d’Amé­rique La­tine vou­lant rendre di­gni­té et es­poir aux lais­sés pour compte. Comme si Pas­cal en avait été le loin­tain ins­pi­ra­teur…

« Ce qui a mar­qué le pape, cau­tionne Do­mi­nique Des­cottes, di­rec­teur du Centre Blaise­Pas­cal, à Cler­mont, c’est tout ce que Pas­cal a fait en fa­veur des pauvres ». Et de prendre pour exemple son in­ven­tion des car­rosses à cinq sols, pré­fi­gu­ra­tion des tran­sports ur­bains. Pas­cal avait pré­vu d’en re­ver­ser les bé­né­fices à des dé­mu­nis de la ville de Blois.

Quand se­ra­t­il dé­cré­té bien­heu­reux ? « Il fau­dra du temps », ré­pondent les ex­perts ès Va­ti­can. Entre l’en­quête ini­tiale et la dé­ci­sion fi­nale, cer­tains le tra­duisent par une quin­zaine d’an­nées.

PHO­TO RI­CHARD BRU­NEL

CLER­MONT. Bien­tôt bien­heu­reux grâce à un jé­suite et à un athée ! De quoi per­ce­voir un sou­rire sur le vi­sage fi­gé de sa sta­tue, dans le square qui porte son nom.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.